12 février 2014

VeDeCoM officialise avec l’ANR son statut d’Institut de la Transition Energétique

L’Institut VeDeCoM a annoncé, sur le site de Satory, son lancement opérationnel en tant qu’Institut de la Transition Energétique (ITE) du programme des Investissements d’Avenir suite à la signature d’une convention avec l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

VeDeCoM, « Véhicule Décarboné Communiquant et sa Mobilité », est dédié au transport automobile et à la mobilité individuelle pour répondre à trois défis : la réduction drastique de l’impact énergétique et des émissions de gaz à effet de serre des véhicules, un changement sociétal majeur dans le rapport des usagers aux véhicules et une évolution très rapide des technologies de l’information et de la communication

VeDeCoM a pour ambition de devenir l’organisme français et européen de référence dans trois domaines principaux :
  • L’électrification des véhicules en termes de machines électriques et d’électronique de puissance, de fiabilité, d’intégration et de test de sources d’énergie électrique (accumulateurs, piles), de gestion thermique, de plateformes de conception virtuelle et de compatibilité électromagnétique.
  • La délégation de conduite et la connectivité des véhicules, avec en ligne de mire les véhicules autonomes, les communications sécurisées et coopératives, la sécurité et la robustesse des architectures systèmes, et l’acceptabilité de ces nouveaux véhicules par les conducteurs et les usagers en fonction des cas d’usages et du contexte réglementaire approprié.
  • La mobilité et l’énergie partagées s’appuyant sur des infrastructures et des services numériques répondant à de nouveaux usages à explorer (covoiturage, auto-partage, parking automatisé, transport multimodal.
Le projet VeDeCoM, basé sur le site de Satory à Versailles, a été labellisé par le pôle de compétitivité Mov’eo et porté par la fondation Mov’eoTec depuis 2010. La fondation Mov’eoTec, récemment renommée « Institut VeDeCoM », est une fondation partenariale de l’Université de Versailles Saint-Quentin comprenant 9 autres fondateurs : CETIM, ESIGELEC, ESTACA, IFP Energies Nouvelles, IFSTTAR, PSA Peugeot-Citroën, Renault, Safran, Valeo. Á ces 10 fondateurs se sont joints 35 autres partenaires, dont 12 donateurs associés partageant les mêmes droits et devoirs dans la gouvernance de l’institut que les fondateurs : Atos, CEA, INRIA, Nexyad, ParisTech, Université de Cergy-Pontoise, UTAC-CERAM et Transdev, ainsi que les deux communautés d’agglomération de Versailles Grand Parc et de Saint-Quentin-en-Yvelines et l’Etablissement Public Paris-Saclay.

Haut de page