5 mars 2014

Micro-hybride Kia avec compresseur électrique

Kia a présenté son nouveau groupe propulseur micro-hybride au salon international de l'automobile de Genève. Développée par son centre européen de R&D, cette nouvelle technologie hybride se compose d'une batterie plomb-carbone de 48 V, qui alimente un petit moteur électrique afin de rehausser la puissance du moteur thermique et d'en limiter les émissions. L'équipe de développement à l'origine de ce groupe propulseur micro-hybride a préféré des batteries plomb-carbone aux batteries lithium-ion, car elles ne nécessitent pas de refroidissement actif, sont plus facilement recyclables en fin de vie et présentent un fonctionnement plus efficace par températures négatives.

Micro-hybride Kia avec turbocompresseur électrique

Le système micro-hybride de Kia permettra d'entraîner le véhicule en mode tout électrique à faible vitesse et à vitesse de croisière, tandis que la batterie sera rechargée pendant les phases de décélération. Ce groupe propulseur intègre également un système de coupure du moteur à l'arrêt, système utilisant un alterno-démarreur entraîné par courroie en remplacement de l'alternateur classique.

Outre la batterie plomb-carbone, une autre nouveauté marquante est la présence d’un compresseur électrique (fournisseur pas spécifié) qui vient en complément d’un turbocompresseur classique, le premier étant dédié aux bas régimes. Rappelons que le compresseur électrique semble un complément adéquat à la turbosuralimentation en supprimant à la fois le manque d’efficacité à très bas régimes et le temps de réponse. Ce nouveau système hybride sera également disponible sans le compresseur électrique, ce qui se traduit par une architecture simplifiée sur les modèles de moindre gabarit.

En utilisant cette technologie sur des modèles de série, les ingénieurs de Kia tablent sur des réductions des émissions de CO2 de l'ordre de 15 %, et sur un surcroît de puissance de 15 à 20 % grâce au compresseur électrique, en fonction de ses applications. Cette technologie devrait également permettre aux concepteurs en charge du développement des véhicules de réduire la taille de la batterie.

Ce groupe propulseur micro-hybride sera disponible sur les modèles de série de Kia, essence et diesel, dans un futur proche.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page