27 mars 2014

Intégration en grande série de filtres EGR BP équipés de tissu à mailles 3D

Les systèmes de recirculation des gaz d'échappement basse pression (EGR BP), qui prélèvent les gaz d'échappement en aval du filtre à particules (FAP) pour le réacheminer au moteur, en amont du compresseur, sont utilisés dans les moteurs Diesel pour réduire la température de combustion et la formation de NOx.

Toutefois, les composants du côté air épuré doivent être protégés d’éventuels dommages dus au condensat d'huile et de suie ou, aux particules en provenance du filtre à particules implanté en amont. Les filtres EGR évitent que ces particules ne parviennent ni dans le turbocompresseur ni au moteur. La majeure partie des particules émises par un moteur mesure entre 50 et 300 micron. L’entreprise de tissage technique GKD – Gebr. Kufferath AG (GKD), a mis au point le Volumetric Mesh, un type de tissu à mailles tridimensionnel qui sert d'insert dans de nombreux systèmes EGR BP d'avenir.

Une autre exigence est la limitation de la chute de pression. Le Volumetric Mesh est, en raison de la liaison 3D spécifique du tissu à mailles, nettement plus épais et génère ainsi une perte de pression plus faible que le tissu à mailles carrées qui constituait l'auxiliaire de filtrage retenu jusqu'à présent. Pour une épaisseur de fil respective de chaîne et de trame de 35 microns, l'épaisseur d'un tissu à mailles carrées est de 85 microns, celle du Volumetric Mesh de 145 microns. Il en résulte 70 % de volume de tissu supplémentaire pour une mise en œuvre de matière équivalente. Ainsi, une taille de pores seulement réduite de moitié environ en moyenne garantit, pour une perméabilité à l'air identique, une rétention nettement plus élevée des particules.

Enfin, le Volumetric Mesh lamine les turbulences se produisant dans le flux de gaz d'échappement. Il réduit ainsi les pertes de pression qu'elles occasionnent et augmente ainsi l'efficacité globale du système.

En collaboration avec ElringKlinger, un premier projet commun a vu le jour à la mi-2013. De premiers prototypes ont déjà été livrés au client et de premiers essais d'aptitude à production en série sont en cours. Le démarrage de la production de ce premier produit commun est prévu pour 2015.

Haut de page