27 mars 2014

La batterie aluminium-air sur prototype roulant

La batterie aluminium-air que nous vous présentions dans les actualités du 08 juillet 2011 et du 07 novembre 2012 vient de passer le cap du démonstrateur roulant. En collaboration avec Alcoa, la société israélienne PHINERGY LTD a en effet installé son générateur d’électricité dans une Citroën C1 et annonce une autonomie de 1000 km.

Pour rappel, le fonctionnement de batterie aluminium-air repose sur l’utilisation d’une anode en aluminium qui est consommée par oxydation pendant le fonctionnement de la pile. La recharge de la batterie est donc une recharge mécanique, qui s’effectue simplement en remplaçant les anodes consumées par des anodes neuves, ce qui est une spécificité du couple aluminium/air. L’activation de la batterie est obtenue par la circulation d’électrolyte entre les électrodes, qui sert également à évacuer de la batterie les déchets de la réaction ainsi que la chaleur produite.

La batterie est constituée de 50 plaques d’aluminium. Aucune information sur la densité de puissance ou d’énergie n’a été dévoilée. Une voiture électrique de ce gabarit nécessitant en moyenne 120 Wh pour parcourir 1 km, nous pouvons estimer sa capacité à près de 200 kWh !

Le projet est développé dans le centre technique d’Alcoa basé à Pittsburgh qui est le plus grand centre de recherche pour métaux légers dans le monde.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page