26 juin 2014

ESG membre fondateur du consortium FREENIVI

ESG Automotive France s’est associé à des partenaires industriels et des chercheurs français dans le projet FREENIVI, une initiative qui a l’ambition d’apporter une solution globale et ouverte au bénéfice direct de la filière automobile française.

ESG a rapidement adhéré à la proposition de la société Open Wide Ingénierie de créer, pour la première fois en France, un consortium ayant pour objet de fournir une plate-forme logicielle entièrement libre dédiée à la conception des systèmes embarqués pour le secteur automobile. Le consortium réunit aussi l’IRT SystemX, le laboratoire IRCCyN de l’École Centrale de Nantes et le laboratoire LIAFA de l’Université Paris Diderot. Il a reçu le support officiel des constructeurs PSA Peugeot Citroën et Renault.

À l’origine, un constat partagé : l’open source apporte déjà de nombreuses réponses technologiques exploitées par les industriels de la filière automobile. La tendance est forte, en particulier pour le multimédia, de réaliser des plateformes Linux embarqué. L’Alliance GENIVI, dont ESG est Membre Associé depuis 2010, regroupe les principaux constructeurs, équipementiers et éditeurs logiciels engagés dans ce mouvement afin de mutualiser les efforts de définition et de spécifications des briques de base.

Toutefois, si les briques de base permettant l’élaboration de systèmes embarqués complexes pour la filière automobile existent bien dans le mouvement open source, il n’existe aucune plateforme globale et cohérente directement utilisable pour mener à bien des projets opérationnels. De telles plateformes ont pourtant déjà été mises en œuvre dans d’autres domaines, en particulier l’aéronautique. Les industriels se tournent donc au final vers des solutions propriétaires intégrant des composants open source mais aussi des solutions fermées. Ils ne bénéficient alors plus directement des apports de la communauté et restent liés aux choix de l’éditeur en termes de roadmap.

Pour développer cette plateforme entièrement libre, le consortium FREENIVI a démarré un projet collaboratif de 36 mois, doté d’un budget de 5 millions d’euros, et bénéficiant d’un financement de l’État et de la région Île-de-France dans le cadre de l’appel à projets FUI16. Le projet est labellisé par le pôle de compétitivité System@tic.

Par ailleurs, suivant en cela les préceptes de la philosophie open source qui l’anime, le consortium ne considère ce projet que comme une première étape avant la constitution d’une communauté active autour de la plateforme FREENIVI, à même de fédérer les différents acteurs du secteur.

Haut de page