4 juillet 2014

La machine de détente EVE d’Exoès pour cycle Rankine en test à l’Université polytechnique de Valence

La société Exoès, spécialisée dans la réduction de consommation de carburant des véhicules, travaille en étroite collaboration avec le centre de moteurs thermiques de l’Université polytechnique de Valence. Exoès procède actuellement aux essais de sa technologie EVE©, une machine de détente à pistons pour cycle Rankine, qui récupère la chaleur perdue dans les lignes d’échappement et la transforme en énergie mécanique. Les premiers résultats de ces essais réalisés à l'éthanol sont prometteurs.

Cette collaboration entre ces deux entités sera suivie de la livraison par Exoès à l’Université d’un banc d’essais ultra moderne suite à l’appel d’offre remporté par Exoès en décembre 2013.


En mai dernier, la société a levé 2 millions d’euros et a créé un comité stratégique d’envergure internationale pour assurer sa croissance et son fort développement.

Voir notre dossier La récupération de l’énergie à l’échappement.

Haut de page