27 août 2014

AstaZero AB : un centre d’essais sécurité sur 2'000’000 m2

AstaZero AB a construit un centre d’essais de dernière génération en périphérie de Gôteborg, en Suède, s’élevant à 500 millions de couronnes suédoises (54,5 millions d'euros). Basée sur la synergie entre l’académie, l’industrie automobile et les autorités du pays, l’installation d’AstaZero servira de plateforme internationale, ouverte à toutes les entités intéressées comme les constructeurs, les fournisseurs, les législateurs, les agents de la circulation, les instituts technologiques et les universités du monde entier. Les partenaires d’AstaZero sont : Volvo Car Group, Volvo Group, Scania, Autoliv et le centre national Suédois de recherche automobile en matière de sécurité active. Le nom Asta (Zone de test de Sécurité Active, de l’anglais : Active Safety Test Area) fait référence au lien entre l’usage du site en lui-même et l’objectif d’atteindre le chiffre de zéro victime de la circulation que s’est fixé Volvo. La superficie totale d’AstaZero représente environ 2'000’000 m2 dont 250’000 m2 recouverts d’asphalte. Une autoroute de 5,7 kilomètres reliée au réseau urbain disposant de 4 immeubles de 40 par 25 mètres ceinture l’installation. AstaZero possède également une zone à grande vitesse qui consiste en un circuit en forme de rond de 240 mètres de diamètre avec des « stands » reliés à une route à plusieurs voies de 700 mètres de long.

Le centre peut s’adapter à un large éventail de situations, comme celles rencontrées sur les routes très fréquentées en milieu urbain, les routes nationales, les autoroutes à plusieurs voies et les carrefours. La reproduction de ces conditions réelles est essentielle pour étudier la manière dont les voitures interagissent avec les obstacles en mouvement comme les autres automobiles, les piétons, les vélos, les cyclomoteurs, les motos, les camions, les bus et même les animaux qui peuvent surgir soudainement. Dans certain cas, ce sont des robots qui réalisent les tests des véhicules, par exemple : les tests comportant des configurations de circulation complexes et des vitesses élevées.

Le rôle d’AstaZero va aussi inclure le développement et les tests d’une technologie de pilotage automatique : un système d’aide à la conduite conçu pour réduire les accidents tout en améliorant l’expérience de conduite. Le développement de systèmes avancés est aussi en cours pour prévenir encore plus efficacement, par exemple l’inattention, et la fatigue du conducteur.

Environnements de test


Route
La route comporte dix obstacles différents à la fois visibles et cachés qui se présenteront devant le véhicule. La zone spécifiquement conçue pour tester plusieurs scénarios de comportement de conduite est particulièrement adaptée pour l’utilisation d’obstacles cachés ou surgissant subitement. Sur cette route, il y aura deux carrefours en T et un carrefour avec une signalétique renseignée dans la langue choisie et interchangeable pour répondre aux besoins des clients. La route sera dotée aussi d’arrêt de bus à deux endroits.

Zone urbaine
La zone urbaine servira surtout pour tester la capacité des véhicules à interagir avec leur environnement immédiat dans le but d’éviter les collisions avec des bus, des cyclistes, des piétons et autres usagers de la route. Cette zone couvrira par conséquent différentes zones secondaires, comme un centre-ville avec des rues et voies plus ou moins larges, des arrêts de bus, des trottoirs, des pistes cyclables, un réseau d’éclairage public, et des bâtiments en arrière-plan. La zone urbaine sera également dotée d’un réseau routier avec différents obstacles comme des ronds point, un carrefour en T, un virage et une zone d’expérimentations.

Route à quatre voies
Une route à quatre voies sera connectée à la zone à grande vitesse par des voies d’insertion d’environ 300 mètres de long et 7 mètres de large dont une voie d’insertion élargie spécifiquement pour les véhicules longs. Plusieurs tests pourront être effectués sur la route à 4 voies, comme les changements de trajectoire et les différents scénarios de collision et de croisement.

Zone à grande vitesse La zone à grande vitesse se compose de deux voies d’accélération situées au centre du circuit. La première fait environ 1 kilomètre de long. En plus des routes à deux voies à grande vitesse, il est aussi possible d’emprunter celle à quatre voies pour tester les accélérations ce qui signifie que les véhicules peuvent emprunter la zone à grande vitesse depuis 3 points d’entrée. Dans cette zone, la priorité sera donnée à l’évaluation des critères d’aisance de conduite du véhicule comme la tenue de route à très grande vitesse.

Haut de page