27 août 2014

Audi disposé à passer aux 48 volts

Audi s’apprête à passer son système de véhicule électrique de 12 à 48 volts. Cette évolution représente un travail important afin de faciliter l’intégration de nouvelles technologies automobiles tout en améliorant la puissance et l’efficience des voitures.

« Nous utilisons l’ensemble du domaine de l’électrification dans notre stratégie de transmission. Faire fonctionner une partie du système électrique du véhicule à 48 volts y joue un rôle central, » commente Prof. Dr. Ulrich Hackenberg, Membre du directoire de AUDI AG en charge du développement technique. « Cela nous permet d’avoir plus d’énergie disponible et ouvre la voie pour de nouvelles technologies grâce auxquelles nous pourrons rendre nos voitures encore plus dynamiques, efficientes et pratiques. »

Audi a récemment démontré les possibilités qu’offre un système électrique 48 volts avec les Audi A6 TDI concept et Audi RS 5 TDI concept. Les deux modèles sont équipés d’un compresseur électrique qui opère indépendamment de la charge du véhicule et accélère les performances d’accélération. La technologie 48 volts est idéale pour la réalisation de systèmes de confort tels que le contrôle dynamique du châssis. Audi dévoilera très bientôt plusieurs applications dans ce domaine.

La technologie de pointe actuelle a atteint les limites des systèmes électriques 12 volts. Particulièrement à basses températures, tous les consommateurs à charge statiques dépendent de la puissance générée par l’alternateur, qui peut délivrer jusqu’à 3 kilowatts. La puissance de la batterie ne peut plus répondre à la demande des nouveaux consommateurs à charge dynamique comme les compresseurs électriques à haute-performance.

La solution est un système électrique fonctionnant à 48 volts afin de compléter la puissance de 12 volts. Le voltage supérieur nécessite des câbles de charge plus fins ; Cela se traduit pas un câblage plus léger avec moins de dissipation d’énergie. Le système électrique 48 volts offre de nouvelles technologies de stockage et délivre bien plus de puissance qu’un système 12 volts avec des batteries principales. C’est un élément important de la stratégie d’Audi d’électrifier plusieurs étapes de la transmission. Les développeurs ont déjà développé un concept extensible, dont une version qui incorpore le compresseur électrique.

Dans la version actuelle la plus développée, une batterie compacte lithium-ion fournit 48 volts comme source d’énergie durant les phases d’arrêts du moteur ; un convertisseur DC/DC intègre le système électrique 12 volts. La batterie lithium-ion opère en coordination avec un nouvel alternateur dont l’efficience a été optimisée et qui qualifie la transmission d’hybride légère. Ce concept offre plusieurs manières de démarrer, contrôler et désactiver le moteur à combustion si besoin. L’alternateur puissant atteint une récupération d’énergie d’une puissance de 10 kilowatts, bien plus que ce qui est possible pour le moment. Cela s’ajoute à une économie de jusqu’à 10 grammes de CO2 par kilomètre, soit environ 0,4 litres de carburant par 100 km.

Haut de page