4 septembre 2014

Bosch améliore sa pompe à vide mécanique

Les pompes à vide sont particulièrement répandues sur les moteurs diesel et son intérêt est grandissant pour les moteurs essence récents en raison du développement croissant de l’injection directe, la dépression étant moindre en aval du papillon d’admission. En Europe, environ 40 % des voitures neuves à moteur essence étaient équipées de l’injection directe dès 2013.

Bosch a réduit le poids de sa pompe mécanique EVOII et a amélioré son efficacité. Pour parvenir à ce résultat, l’équipementier a entièrement revu cette pièce déjà produite à 45 millions d’exemplaires. La nouvelle génération pèse 300 g de moins que d’autres pompes à vide mécaniques et 1 kg de moins que les pompes à vide électriques. La masse gagnée est due à l’emploi d’un rotor en matériau thermoplastique.

Selon les exigences des constructeurs, la pompe à vide mécanique est entraînée par l’arbre à cames ou le vilebrequin, ou encore via des pignons ou chaînes. Elle peut également être couplée à une pompe à huile ou à carburant.

Haut de page