10 septembre 2014

Peugeot 208 HYbrid Air 2L au Mondial de Paris

Peugeot présentera au Mondial de Paris le démonstrateur technologique 208 HYbrid Air 2L, une synthèse d’un ensemble de technologies pour répondre au projet gouvernemental d’une voiture ne consommant que 2,0 l/100km. Ce projet comporte un critère impondérable ; les technologies employées doivent être industrialisables à un coût abordable à l’horizon 2020.

Le démonstrateur technologique est basé sur un modèle de série, la 208 1.2L PureTech 82 BVM5 dont les valeurs sont les suivantes : consommation de 4,5 l/100km, émissions de CO2 104 g/km, masse de 960 kg et SCx : 0,65 m².

Pour abaisser la consommation à 2,0 l/100km, les ingénieurs n’ont retenu que des solutions industrialisables dans une usine de production existante et, ce, à haute cadence industrielle. De plus, il s’agit de réduire la consommation sans altérer les qualités de cette voiture, un style fort associé à des prestations de haut niveau.

La masse a été abaissée de 100 kg par des assemblages mixtes acier / aluminium / composite. La structure en acier accueille un nouveau plancher en matériau composite qui participe à l’absorption d’énergie en cas de choc. Cet ensemble étant soumis à une cataphorèse durant le process de fabrication, ce plancher composite est constitué de trois éléments assemblés par collage à partir d’un plastique thermodurcissable. Le hayon en composites est à architecture dite semi-structurelle par l’association d’une peau et d’une doublure d’une épaisseur de 1,5 mm assurant sa résistance à la torsion. Celle-ci dispense de l’ajout de renfort dans les zones planes par l’optimisation de l’orientation des fibres de carbone en fonction des flux d’effort. La rigidité et la masse réduite permettent par ailleurs de supprimer l’un des deux vérins équilibreurs, soit un allègement complémentaire. Enfin, au moulage, une gorge est pratiquée dans la doublure pour recevoir le faisceau électrique, permettant de réduire le nombre d’agrafes. Les côtés et les panneaux de caisse, les portières et le pavillon font appel aux composites carbone, comme les ressorts hélicoïdaux de suspension. Le berceau moteur, les brancards et les longerons sont réalisés en aluminium, métal à la propriété de protection cinétique.

De série, la 208 1.2L PureTech 82 dispose d’un moteur essence associé à une boîte de vitesse mécanique à 5 rapports. Cet ensemble est remplacé par une chaîne de traction hybride essence – air comprimé. : la technologie HYbrid Air. De plus, le 3 cylindres essence 1.2L PureTech 82 est optimisé, notamment en ce qui concerne les pertes par frottements (arbres à cames et pistons recouverts d’un revêtement Diamond Like Carbon, huile à très basse viscosité). Grâce à ces évolutions, le rendement du moteur progresse de 4%.

La traînée aérodynamique de la 208 HYbrid Air 2L a été améliorée. L’assiette est abaissée et un module d’entrées d’air piloté gère au juste nécessaire le flux d’air pénétrant dans le sous-capot. L’écoulement est également amélioré par l’ajout d’enjoliveurs pour parfaire la jonction entre les montants A et le parebrise. La partie arrière comporte un béquet intégré au hayon et un extracteur d’air sous caisse. Celui-ci évacue le flux qui se propage sous la voiture sans entrave grâce au carénage du soubassement. Sur les flancs de la carrosserie, la rétrovision n’est plus confiée à un miroir, protégé par une coque, mais à une caméra au support profilé alliant esthétisme et efficacité. Les jantes de grand diamètre sont couvertes par des enjoliveurs aérodynamiques. Enfin, les pneumatiques ont une faible largeur et un grand diamètre. Le SCx est abaissé de 20% tout en préservant l’habitabilité et le coffre.

Le démonstrateur technologique 208 HYbrid Air 2L a été réalisé en collaboration avec les partenaires de la Plate-Forme Automobile : Faurecia, Michelin, Plastic Omnium, Valeo.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page