12 décembre 2014

Alcoa produit des tôles d’aluminium 30% plus résistantes

Une révolution dans la fabrication de bobines d’aluminium laminé a été implémentée par Alcoa : le procédé ne prend plus que 20 minutes au lieu de 20 jours et améliore drastiquement caractéristiques mécaniques de l’alliage !

Le procédé breveté Micromill change radicalement la microstructure du métal, ce qui permet la production d'un alliage ayant une formabilité supérieure de 40% et une résistance mécanique 30% plus élevée que les tôles d’aluminium utilisées aujourd'hui, tout en répondant aux exigences de qualité de surface pour l'automobile. La feuille d'aluminium est ainsi plus facile à façonner en formes complexes, telles que des ailes ou des structures intérieures de portes. La résistance accrue permet la production de tôles plus minces et donc plus légères que celles des générations précédentes. Les constructeurs pourraient aussi abaisser leurs coûts en rationalisant le nombre d'alliages d'aluminium utilisés dans leur processus de fabrication.

Comparées aux pièces en aciers à haute résistance, celles en Micromill seront deux fois plus formables et au moins 30% plus légères.

L’aluminium Micromill d’Alcoa et ses variantes sont couverts par plus de 130 brevets mondiaux. La matière a passé avec succès le processus de test de production dans l’usine de San Antonio (Texas).

Les panneaux présentent des caractéristiques qui permettent son emploi pour les prochaines générations de plateformes. Selon Ducker Worldwide, le marché des panneaux d'aluminium pour les carrosseries va passer à 1,8 milliard de tonnes d'ici 2025 contre 90 millions de tonnes en 2012.



  Yvonnick Gazeau

Haut de page