3 février 2015

Toyota teste une nouvelle technologie de semiconducteurs de puissance SiC

Les semiconducteurs de puissance au carbure de silicium (SiC) devraient améliorer de manière significative le rendement des chaînes de traction hybrides et électriques.

Les semi-conducteurs de puissance sont utilisés dans les unités d’électronique de puissance qui contrôlent les moteurs électriques. Ces contrôleurs jouent un rôle crucial dans l'utilisation de l’énergie électrique et en tant qu’interface entre la batterie et le ou les moteurs pendant les phases d’entraînement et de récupération d'énergie en décélération.

Environ 20% des pertes d’énergie électrique d'un véhicule sont actuellement absorbées par les semi-conducteurs de puissance au silicium (Si). L’avantage principal de ceux au carbure de silicium de haute qualité est leur résistance moindre lorsqu’ils sont traversés par un courant. Les nouveaux éléments ont été élaborés conjointement par Toyota, Denso Corporation et le laboratoire central R&D de Toyota dans le cadre des résultats d'un large projet R&D au Japon.

Les essais routiers débutent actuellement sur un prototype Camry et se poursuivront pendant environ un an. Depuis le 9 Janvier dernier, le constructeur a aussi commencé à recueillir les données de fonctionnement d'un bus à pile à combustible aujourd'hui en exploitation commerciale régulière à Toyota City. Sa chaîne de traction emploie des diodes SiC dans son convertisseur de tension.



  Yvonnick Gazeau

Haut de page