3 février 2015

3 nominations dans le domaine automobile au salon du composite JEC de Paris

Le « JEC Innovation Award » récompensera le plancher 100% composite de PSA Peugeot Citroën, la poutre de pare-chocs avant en thermoplastique de Hyundai Motor Europe et la conception de la coque en fibres de carbone du Hyundai Intrado.

Le salon annuel JEC Composite de Paris s’adapte à la forte demande de toutes les industries pour ces matériaux et aux nouvelles applications émergentes. Pour la première fois, le JEC Europe Composites occupera 3 niveaux du Pavillon 7 à Paris Expo Porte de Versailles, du mardi 10 Mars au jeudi 12 Mars prochain. De nombreuses conférences seront également organisées durant ces 3 jours.

Un jury de professionnels récompensera les meilleures innovations sélectionnées en fonction de leur intérêt technique, marché potentiel, partenariats, impact, originalité financière et environnementale. 18 innovations seront primées parmi les 80 étudiées. Trois d’entre elles liées à l'automobile recevront un « JEC Innovation Award ».

Plancher 100% composite de PSA Peugeot Citroën. En partenariat avec Plastic Omnium, le constructeur propose de remplacer le soubassement conventionnel en acier de la caisse en blanc par une pièce multi-matériaux légers. Cette innovation est basée sur la conception et la fabrication d’un plancher autoporteur en résine thermodurcissable renforcée de fibres de verre. La solution devait répondre à un cahier des charges technique et industriel complexe : grand volume de production, introduction sans conséquence économique pour le consommateur, compatibilité aux lignes de production existantes et intégration des fonctions précédemment assurées par les poutres d’absorption de collision. La technologie SMC employée permet la fabrication d’une pièce de 1,5 x 1,5 m sous une presse de 2500 tonnes et l’ensemble est constitué de 4 éléments. Grâce à un cycle de production de 2 min seulement, 900 pièces par jour peuvent être produites de façon totalement automatisée.

Poutre de pare-chocs avant en thermoplastique de Hyundai Motor Europe. Lui aussi en collaboration avec Plastic Omnium, ce projet a consisté à concevoir une pièce courbée produite par pultrusion thermoplastique réactive (CRTP – Curved reactive thermoplastic pultrusion). Il utilise des fibres hybrides (carbone et verre) et un surmoulage thermoplastique, en première mondiale pour un processus de ce type. Grâce à l'utilisation de matériaux composites, la réduction de poids est de 3,7 kg (soit une diminution de 43%) par rapport à une pièce équivalente en acier, tout en maîtrisant les coûts. Un véhicule cible spécifique a déjà été déterminé pour cette innovation, mais elle ne peut être appliquée à tous les véhicules. La poutre a été développée et produite par la société CQFD Composites à partir d'un procédé de pultrusion thermoplastique réactive courbe qui permet de produire des profilés qui possèdent des propriétés mécaniques intéressantes et qui participent à la sécurité du véhicule. Cet insert pultrudé a ensuite été surmoulé et a permis d'obtenir ce nouveau concept de pare-chocs.

Conception d’une coque en fibres de carbone par Hyundai Motor. La coque du concept-car Intrado utilise des tubes en plastique renforcé de fibres de carbone (CFRP) qui sont aussi souples que la corde. Afin d’accroître la résistance à la torsion de la coque, les différents éléments sont fixés entre eux sur toutes leurs longueurs plutôt qu’au niveau des sections. La pièce a été développée en partenariat avec les sociétés britannique Axon Automotive et coréennes Lotte Chemical et Hyosung Corporation.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page