11 septembre 2015

Disque d'embrayage à pendules centrifuge de Luk

Ce nouveau produit se place techniquement et économiquement entre le disque d’embrayage conventionnel et le volant moteur bi-masse.

Les acyclismes moteur sont conventionnellement amortis par un disque d’embrayage intègrant un amortisseur de vibrations de torsion à ressorts et friction. Ces acyclismes se sont accrus dans beaucoup de cas durant ces dix dernières années en raison de réductions du nombre de cylindres et du couple plus élevé à bas régime (downsizing et downspeeding). La solution appliquée sur une grande majorité de diesels et quelques moteurs à essence est l’emploi d’un volant bi-masse. Ce système améliore l’absorption des vibrations par une masse secondaire solidaire de la transmission et acceptant un mouvement angulaire relativement à la masse primaire de la partie du volant vissée rigidement au vilebrequin. Un niveau supérieur d’amortissement a été obtenu en 2010 avec l’introduction du volant bi-masse à pendule centrifuge, un mécanisme conçu pour osciller en opposition de phase aux acyclismes grâce à des masses pendulaires fixées sur la masse secondaire du volant.

Le volant bi-masse est cependant jugé trop onéreux pour certains véhicules de premier segment. Schaeffler a alors développé un disque d’embrayage intégrant des masses pendulaires dans le moyeu amortisseur, l’ensemble étant accouplé à un volant moteur simple. Ce système est capable d’absorber les acyclismes jusqu’à des couples moteur de 250 Nm tout en restant plus économique qu’un volant bi-masse.

Ce nouveau produit sera introduit prochainement en série. Il a été présenté dans le cadre des Grands Prix Internationaux de l’Innovation Automobile du salon Equip Auto.



  Yvonnick Gazeau

Haut de page