29 septembre 2015

Propositions de l’association Diéséliste de France

L’association demande le montage d’un filtre à particules en après-vente.

L’association Diéséliste de France convient que les normes Euro doivent s’orienter vers des solutions plus drastiques et surtout plus dynamiques, comme le contrôle RDE en conditions réelles de roulage d’un véhicule. Elle prône également « une généralisation des contrôles par l’ensemble des acteurs de la filière automobile, pour mieux appréhender les évolutions survenant durant toute la vie du véhicule ». L’association propose aussi quatre solutions de dépollution du parc.

Une aide devrait être proposée aux propriétaires des véhicules les plus anciens, et donc les plus polluants, à les remplacer par des véhicules neufs ou des véhicules d’occasion récents Euro 5 et 6 pour que cette opération soit financièrement acceptable.

L’autre solution est le montage en après-vente d’un filtre à particules (FAP) sur les véhicules non Euro 5 ou 6. Le coût d’un système Rétrofit est d’environ 500 € pour un véhicule VL/VUL. Diéséliste de France estime le nombre de véhicules pouvant bénéficier d’un système Rétrofit à environ 53% du parc. Leur pose ne nécessite pas de réglage moteur spécifique, notamment en ce qui concerne la régénération du filtre (post-injection, postcombustion,…) ce qui permet d’en équiper les modèles pour lesquels aucune étude de dépollution n’a été faite au moment de leur développement. Cependant, ces FAP sont des filtres passifs qui ne traitent au mieux que 60% des rejets de suies contre plus de 90% pour les FAP de première monte.

Diéséliste de France propose aussi, après diagnostic, de remettre les véhicules à leur niveau de pollution au moment de sa sortie d’usine, de même une révision du périmètre du contrôle technique qui effectue des contrôles de pollution avec des appareils et des normes des années 90.

Aucune solution concernant les émissions de NOx des véhicules Euro5 n’est proposée. L’association Diéséliste de France organise le 16 octobre prochain à 16h, les deuxièmes Etats Généraux du Diesel, dans le cadre du salon Equip Auto.

  Yvonnick Gazeau

Haut de page