30 septembre 2015

Des étudiants « forts en maths » gagnent la seconde édition du « Valeo Innovation Challenge »

Le premier prix a été attribué à une équipe chinoise « Falcon View » qui a développé un algorithme adapté à la conduite automatique.

Valeo vient de dévoiler les trois équipes gagnantes de son concours international dédié à l’innovation. Le thème de cette année était d’imaginer l’équipement qui rendrait, entre aujourd’hui et 2030, la voiture plus intelligente et plus intuitive. L’équipementier a reçu 1’324 candidatures issues de 89 pays. Après une sélection de 20 équipes qui ont été aidé à hauteur de 5’000 euros pour réaliser un prototype fonctionnel, un jury constitué de personnalités du monde scientifique et de membres du groupe Valeo ont retenu les trois gagnants finaux.

Le premier prix a été décerné à trois étudiants chinois, Fang Yongkun, Wang Chao et Yu Jinxing de l’Université de Pékin, pour l’écriture d’un algorithme permettant de reconstituer la géométrie de la route et de gérer les véhicules en mouvement sans ajout de capteur. Guillaume Devauchelle, vice-président innovation et développement scientifique de Valeo : « Nous sommes particulièrement heureux que le jury ait choisi cette équipe car, sans qu’il le sache, elle était la favorite de nos ingénieurs. Le jury, et particulièrement Cédric Villani, mathématicien qui a reçu la médaille Fields, ont été impressionnés par le niveau de compréhension de la problématique et par sa transcription en un algorithme complexe. Maintenant, il a besoin d’être plus robuste pour devenir opérationnel sur un véhicule à conduite autonome ». L’équipe « Falcon View » a reçu une prime de 100’000 euros pour continuer le développement du projet.

Comme l’année passée, les deux autres équipes gagnantes ont été classées deuxième ex aequo. L’équipe allemande « Auto Gen Z » de l’Université de la Sarre a mis au point une fusion d’images récupérées de 3 caméras dirigées vers l’arrière et les côtés du véhicule pour la projeter sur la bande haute du pare-brise. L’affichage élargie permet de supprimer l’angle mort et de n’avoir en un coup d’œil aucune doute sur la présence ou non de véhicules en rétrovision. L’innovation inclue également un système d’alerte en cas de danger proche.

L’équipe indienne « M.A.D » de Sri Aurobindo International Center of Education à Pondichéry a présenté un système connecté renforçant la sécurité routière. En se basant sur la navigation satellite, la technologie alerte le conducteur en temps réel d’un danger imminent afin d’éviter les collisions sur les routes. Un réseau 5G est nécessaire. Ces deux équipes ont reçu une dotation de 10’000 euros chacune.

Qu’est devenu le gagnant de la première édition ? Rappelons que son projet HydraRage A-CVT est une remise en cause profonde d'une de transmissions à rapport variable en continu par transfert de flux hydraulique. Cette CVT est composée d’une pompe et d’un moteur montés sur un même arbre et couplés hydrauliquement de façon complexe. Guillaume Devauchelle : « L’élève ingénieur a utilisé la dotation Valeo pour construire un prototype plus abouti. Comme nous l’avions précisé l’année dernière, c'est une innovation majeure mais à haut risque. Aujourd’hui, le rendement souhaité n’est pas encore atteint mais le concept de base n’est pas en cause. Ce développement demande du temps et notre équipe au Brésil continue de le suivre ».

La troisième édition du « Valeo Innovation Challenge » récompensera cette fois-ci deux équipes qui recevront chacune 100’000€. Les deux thèmes sont l’innovation technologique et l’idée présentant de nouveaux modes d’usage de la voiture, signe clair d’un décloisonnement du monde automobile. Il ne s’adresse donc pas seulement aux ingénieurs, mais aussi aux urbanistes, architectes ou designers.

Pour plus d’information : valeoinnovationchallenge.valeo.com

  Yvonnick Gazeau

Haut de page