7 octobre 2015

Des ADAS de niveau 3 et 4 commercialisés par Renault pour 2020

Renault a annoncé au congrès international ITS 2015 à Bordeaux la commercialisation d'un ensemble d'assistances à la conduite et de services pour 2020, dont la conduite sur autoroute embouteillée qui permettra au conducteur de libérer du temps pour d'autres activités.

Présent au 22ème Congrès du Transport Intelligent (ITS) à Bordeaux, Rémi Bastien, directeur de la recherche chez Renault, a annoncé : « Nous avons un objectif de commercialiser pour 2020 un ensemble d’ADAS qui comprendra notamment l'assistance à la conduite sur autoroute et dans les bouchons ou la fonction « voiturier ». L'assistance de conduite dans les bouchons sur autoroute sera de niveau 4 si la réglementation le permet ».

Le niveau 4 signifie que la délégation de conduite sera totale dans ce type d’application et que le conducteur pourra effectuer d’autres activités que la surveillance de la route. Cette fonction prendra en charge tous les cas de figure du roulage autoroutier comme la gestion des véhicules arrivant de la bretelle d'entrée. Ce réseau autoroutier reste à définir. Rémi Bastien précise : « Par exemple sur le périphérique parisien où la priorité est donnée au véhicule entrant, il ne sera pas possible d'utiliser cette fonction ».

Le constructeur a aussi fait la démonstration lors de ce Congrès ITS de son programme U-MAP (Urban Mobility Advanced Platform). Ce service « voiturier » permet de demander au véhicule d'aller se garer seul dans un espace dédié qu'il doit trouver et de revenir à la demande du conducteur à une adresse demandée. La voiture s'autogère dans la circulation et respecte notamment les panneaux, les autres véhicules ou les piétons. Par exemple, elle va freiner si un piéton est sur sa trajectoire ou va y entrer et elle va seulement ralentir si le piéton est immobile au bord du trottoir.

Renault est l'architecte du projet et collabore avec l’UTC de Compiègne pour les systèmes de communication et de localisation, l’ENSTA ParisTech pour les algorithmes, l’IFSTTAR, l’INRIA, Viveris, AcuMine, Viametris, Tecris, Cohda wireless et Mobileye. Le véhicule et l’avenir de ce projet seront détaillés dans une prochaine brève tech.



  Yvonnick Gazeau

Haut de page