18 mars 2016

VEDECOM inaugure son atelier de prototypage de machines électriques

L’atelier réunit tous les outils et compétences pour produire l’ensemble des pièces d’une machine électrique. Il est ainsi possible de fabriquer un produit prototype en un mois seulement, selon le cahier des charges d’un industriel et en toute confidentialité.

Cet atelier donne aux chercheurs la possibilité de réaliser rapidement des pièces physiques résultant de leurs travaux de recherche et de dynamiser ainsi le processus créatif. Les méthodes de fabrication peuvent aussi être industrialisées. Les opérateurs disposent d’une découpe laser pour produire les paquets de tôles des stators, d’un tour et d’une fraiseuse à commande numérique pour usiner les axes de rotor et les carters ainsi que d’une équilibreuse.

L’outil le plus impressionnant est sans aucun doute le robot capable de réaliser le bobinage de fils de cuivre. Cette opération est facilitée par l’ajout de guides de fils à chaque extrémité du stator, guides réalisés en frittage plastique par une imprimante 3D.

Ce lieu est aussi un laboratoire. Olivier Savinois, ingénieur de conception mis à disposition chez VEDECOM : « Nous pouvons tester plusieurs concepts de bobinage et nous travaillons par exemple sur la possibilité d’employer des fils de section rectangulaire (méplat) qui augmentent le coefficient de remplissage mais dont la mise en œuvre est très complexe pour éviter le vrillage. » Cet atelier innovant sera présenté en détail dans une prochaine « Brève Tech ».

L’Institut pour la Transition Energétique VEDECOM entre dans sa troisième année d’activité et compte plus de 110 collaborateurs, dont la majorité est composée de chercheurs académiques ou industriels, 1/3 étant mis à disposition par ses membres. Sa vocation est d’accompagner les ressources académiques et industrielles à créer de l’innovation performante dans le domaine de la mobilité et en particulier dans les domaines des véhicules électrifiés, des véhicules autonomes et connectés, des infrastructures, services de mobilité et d’énergie partagée.



  Yvonnick Gazeau

Haut de page