19 août 2016

Le premier moteur automobile à rapport volumétrique variable commercialisé par Infiniti ?

Etudié depuis de nombreuses années par les motoristes mais jamais lancé en série, le principe du rapport volumétrique variable entrera bientôt en production chez Infiniti (Nissan) sur un moteur de grande série.


Un rapport volumétrique variable (VCR) permet de limiter les compromis de réglage des moteurs à allumage commandé et ainsi d’accroître leurs performances à tous les niveaux de charge. Cet avantage est accru avec les moteurs fortement suralimentés car le VCR autorise des pressions de suralimentation très élevées tout en offrant des conditions de combustion optimales sous les faibles charges utilisées lors des mesures réglementaires de consommation. Cette technologie est l’une des voies de R&D exploitées par les constructeurs pour réduire les émissions de CO2 (notre dossier Moteurs essence à 200 kW/l et 200 g/kWh, est-ce possible ?) mais l’application de ce principe est complexe pour la grande série (voir notre dossier Les moteurs à rapport volumétrique variable). L’industrie a cependant multiplié les annonces depuis peu de temps, comme par exemple lors du congrès internationale « SIA Powertrain ».

La première commercialisation sera probablement réalisée par Infiniti qui vient d’annoncer l’arrivée de cette technologie nommée VC-T (Variable Compression - Turbocharged) sur un 4 cylindres turbosuralimenté à essence, suite à 20 années de développement. « La technologie VC-T est une nouvelle étape révolutionnaire dans l'optimisation de l'efficacité du moteur à combustion interne. Cette avancée technologique offre à la fois la puissance d'un moteur 2,0 litres turbo essence à haute performance et un rendement élevé » a déclaré Roland Krueger, président de Infiniti Motor Company.

Le rapport de volumétrique peut varier entre 8 :1 en puissance maxi et 14 :1 pour un rendement optimal à faible charge. Le volume de chambre de combustion est modifié par le changement de hauteur des pistons grâce à l’ajout de leviers entre les bielles et le vilebrequin. La position du 3me axe des leviers est dépendant d’un système de renvoi piloté par un moteur électrique via un réducteur harmonique, un système couronne/pignon déjà vu, notamment sur les servo-directions actives.

Infiniti présentera ce moteur innovant au Mondial de Paris à partir du 29 septembre prochain où plus d’informations techniques seront annoncées.


  Yvonnick Gazeau

Haut de page