6 octobre 2016

Valeo présente son offre complète à 48 V

La solution 48V e4Sport combine un alterno-démarreur, un compresseur électrique et un moteur électrique pour essieu arrière.

Le 48 V commence à être implémenté sur des véhicules haut de gamme pour alimenter des gros consommateurs tels que les contrôles de roulis électromécaniques. Mais cette tension va également être développée assez rapidement désormais dans les segments inférieurs du marché pour proposer des véhicules hybrides abordables par l’emploi d’un alterno-démarreur. Valeo a élargi son offre à 48 V pour couvrir plusieurs demandes des constructeurs.

L’alterno-démarreur iBSG (integrated Belt Starter Generator) à courroie est le produit de base de cette famille et il peut être intégré dès les premiers segments. L’équipementier dispose déjà de l’expérience de la version à 14 V qu’il commercialise depuis 2004. L’iBSG permet de récupérer une partie de l’énergie cinétique lors des décélérations et de la stocker dans une batterie 48 V. Cette énergie est ensuite réutilisée en apport de couple au moteur via ce même alterno-démarreur. La capacité de la batterie 12 V pourrait aussi drastiquement diminuer si elle était alimentée par un convertisseur de tension.

Une autre voie d’utilisation de cette énergie est le compresseur de suralimentation électrique eSC (electric SuperCharger 48V) qui permet au moteur thermique de développer un supplément de 4 kW pour chaque kW consommé. Il est également utilisé lors des transitoires grâce à sa disponibilité et à ses montées rapides en régime, soit 70'000 tr/min en un quart de seconde.

Une troisième possibilité à 48 V est l’essieu arrière eRAD 48V qui permet le roulage en mode électrique pur grâce au moteur DMG (Drivetrain Motor Generator) et, en cas de faible adhérence, d’améliorer la motricité en transformant ainsi provisoirement la voiture en quatre roues motrices.

Jean-Francois Tarabbia, Directeur Délégué Recherche & Développement et Marketing Produits, a annoncé : « Nous disposons aujourd’hui de 25 contrats de produits 48 V dans le monde. »

Pour des dispositifs à plus haute tension, Valeo a créé une joint-venture avec Siemens en avril dernier, le premier développant l’électronique de puissance et le second les moteurs.




  Yvonnick Gazeau

Haut de page