21 juillet 2017

Jaguar Land Rover développe une transmission à ouverture extrême

L’ouverture d’une transmission, c’est-à-dire la plage comprise entre son premier et son dernier rapport, est généralement de 6 à 8 sur les récentes transmissions automatiques. Le projet TRANSCEND va atteindre une ouverture de 20 !

La tendance est à l’élargissement de l’ouverture pour assurer des démarrages faciles sur le premier rapport tout en abaissant le régime moteur sur le dernier et ainsi diminuer la consommation en vitesse de croisière. L’ouverture moyenne des transmissions automatiques pour voitures a progressé ces dernières années, atteignant désormais une valeur de l’ordre de 8. Celle-ci a été cependant jugée insuffisante pour le groupe Jaguar Land Rover : s’il est nécessaire de réduire la consommation à vitesse stabilisée de tous leurs modèles par l’utilisation d’un rapport long, des rapports courts sont aussi demandés pour que les voitures sportives procurent des accélérations convaincantes, pour assurer des démarrages en forte rampe au poids total roulant maximal (avec remorque) et pour que les 4x4 disposent d’une grande force de traction.

Des doubleurs de gamme sont souvent utilisés sur les véhicules lourds ou tout-terrain. Le groupe JLR estime que le changement de gamme basse et haute n’est pas compatible avec la conduite de leurs véhicules. Il indique par exemple qu’un démarrage en côte d’un véhicule chargé tractant une remorque ne peut se faire qu’en gamme basse mais le passage en gamme haute nécessite une interruption de la force de traction. Le constructeur souhaite aussi ne pas faire appel au convertisseur de couple qui n’offre pas un rendement aussi élevé que des engrenages.

L’objectif du projet de recherche avancée TRANSCEND, d'un coût de 35 millions d’euros, est de développer une transmission automatique à 8 rapports offrant une ouverture de 20 et intégrant une hybridation. Le moteur-générateur électrique est placé entre deux modules d’embrayage, celui de découplage du moteur thermique et celui du double embrayage la transmission. Ce double embrayage est installé de façon classique coaxialement et chacun entraîne un arbre primaire, celui des rapports impairs passant à l’intérieur de celui des rapports pairs. Deux arbres secondaires sont employés, le deuxième permettant une double démultiplication pour les premiers rapports et deux rapports de marche arrière.

Le moteur-générateur électrique n’est pas seulement là en raison du besoin d’hybridation mais aussi pour assister le moteur thermique qui ne sera pas toujours à un régime optimal du fait de la grande différence de démultiplication entre chaque rapport, la raison étant de 1,535 si l’étagement était en progression géométrique.

Le projet TRANSCEND devrait générer une baisse de consommation de près de 10%. Sa commercialisation est prévue pour 2021.


  Yvonnick Gazeau

Haut de page