19 décembre 2017

VEDECOM propose des formations sur les nouvelles technologies de mobilité

L’Institut propose un service de formation pour un très large public sur l’électrification des véhicules, les véhicules autonomes et la mobilité partagée.

L’Institut pour la transition énergétique (ITE) VEDECOM a pour vocation à développer des innovations dans les nouvelles technologies des véhicules électrifiés, des véhicules autonomes et connectés, ainsi que des services de mobilité et d’énergie partagée. Ses 102 chercheurs et 31 doctorants sont donc hautement qualifiés sur des sujets pointus et par définition encore peu connus par les acteurs de l’industrie automobile. Pour accompagner cette évolution, l’ITE a mis en place en 2016 un programme de formation permettant de partager son savoir avec différentes populations.

Ces modules de formation s’adressent à des techniciens, ingénieurs R&D, chefs de projet, chercheurs ou décideurs. « L’industrie automobile est visée en priorité, que ce soit des constructeurs, équipementiers, collectivités, opérateurs de transport ou des entreprises de maintenance et de gestion d’infrastructures, mais les milieux de l’aéronautique ou toutes autres industries peuvent aussi bénéficier de ces connaissances » indique Sylvie Thromas, directrice du programme de formation.

Les formations concernant l’électrification des véhicules portent sur la conception des composants, les process de fabrication des machines électriques et la recharge intelligente. Les modules sur les véhicules autonomes et connectés abordent les équipements de perception et de localisation (dont le SLAM), le traitement des données et la communication véhiculaire, mais également les règlementations et homologations, les aspects juridiques ou les enjeux sociétaux. Ceux sur les nouvelles mobilités intègrent notamment un « serious game » d’initiation à la mobilité pour les personnes en insertion ou les jeunes. « Nous pouvons aussi créer des formations à la demande » ajoute Sylvie Thromas

Ces formations proposent des cours théoriques et des mises en pratique sur les pistes de Versailles Satory. Des partenaires viennent aussi compléter le contenu pédagogique pour certains modules. L’IRT fait par exemple appel à IFP Training pour l’électrification des véhicules, à l’UTAC sur les ADAS, à Telecom Evolution et l’ESTACA sur le véhicule autonome et connecté et à CEREMA sur la pédagogie des mobilités électriques et connectées pour les collectivités

En janvier, un quizz tout public « Testez vos connaissances ! » sera disponible en ligne et lors de salons. À partir de la mi-2018, un module e-learning pédagogique sur le véhicule Autonome sera proposé.

VEDECOM a organisé 17 sessions de formation en 2017, soit 120 heures, pour former 242 personnes. La prestation est facturée 700 € par jour. L’objectif de 2018 est de former 300 personnes.


  Yvonnick Gazeau

Haut de page