8 février 2018

Le premier Hackathon Volvo Car France a récompensé trois start-ups chez Station F

PUUMP, service de contrôle de pression des pneumatiques, a remporté le premier Hackathon « Volvo Lighting The Way » initié et organisé par la filiale française les 6 et 7 février derniers.

Ce premier Hackathon s’est tenu chez Station F, l’incubateur de startups créé par Xavier Niel, fondateur de Free. 37 start-ups sont ainsi venues réfléchir sur « des services qui rendront l’automobile de demain plus utile à tous ». Le top départ a été donné mardi à 21 h et les propositions ont été remises le lendemain à 8 h. Les 5 candidats retenus sont ensuite venus défendre leur projet devant un jury composé de Atif Rafiq, venu de chez Amazon, membre de la direction exécutive de Volvo Cars, et de 6 autres spécialistes du monde des nouvelles économies (BlaBlaCar, Facebook, Station F, Maddyness, Kima Ventures).

Les jurés ont désigné vainqueur PUUMP qui propose un service de contrôle de pression de pneus après avoir constaté que 78 % des voitures en circulation en Europe ont chroniquement des pneus sous-gonflés. Le propriétaire d’un véhicule pourra ainsi commander ce contrôle et recevoir en retour une confirmation du travail réalisé via une application. Pour cela, un opérateur se rendra à l’endroit de stationnement du véhicule dans une plage de temps défini, fera un contrôle et éventuellement une correction de pression avec un compresseur. Ce service pourrait être facturé 12 €.

Les créateurs de PUUMP estiment que ce marché porte sur 160 millions de véhicules sur 6 pays européens ciblés dans un premier temps, le feuille de route commençant par des tests sur Paris, puis dans 12 autres villes françaises au bout de 3 ans.

La start-up Boarding Ring a décroché la seconde place pour un produit évitant le mal du transport, malaise amplifié en cas de lecture. Celui-ci est dû au fait que le cerveau reçoit une information de mouvements (accélérations 3D) alors que les yeux ne le confirment pas en raison de la vision restreinte à l’habitacle. Les enfants sont plus sensibles car leur champ de vision est plus étroit. Boarding Ring tente alors de reconstruire un environnement qui bouge en accord avec les accélérations subies par des colonnes de lumière placées sur chaque montant. Ce jeu de lumière permet au cerveau d’avoir une référence visuelle plus cohérente et de ne plus être en conflit avec les accélérations réelles. La start-up pense qu’il serait possible de commercialiser ce produit pour 300 €.

Gulplug arrive sur la 3ème marche du podium avec un système de branchement automatique de recharge pour véhicules électriques : la prise guidée par magnétisme descend du véhicule et vient en contact sur le chargeur au sol. Elle permet à la fois une recharge plus facile (60 % des utilisateurs ne branchent pas leur véhicule) et une communication bidirectionnelle permettant d’informer le conducteur et le réseau de l’état de charge. Ce système entre également dans le cadre des futures offres de « Smart-Grid » utilisant les batteries de véhicules pour que le réseau électrique dispose de la capacité de stockage nécessaire au développement des énergies renouvelables aléatoires et au lissage de la production électrique. La start-up pense vendre ce produit en seconde monte pour moins de 1000 €.

PUUMP remporte une dotation de 40 000 € pour concrétiser l’idée, un accompagnement en communication et le prêt d’une Volvo XC40 pendant un an. Boarding Ring et Gulplug repartent avec une aide de 5 000 € chacun.


  Yvonnick Gazeau

Haut de page