MOTEUR & TRANSMISSION / ECOLOGIE & ENERGIE / CHASSIS & CONFORT
AIDE A LA CONDUITE & SECURITE / DIVERS

RECHERCHE SUR LE SITE         


11 janvier 2019
Adieu rétroviseurs


La rétrovision par caméra est (enfin) homologuée et commercialisée en série sur des voitures (haut de gamme pour le moment) et des poids-lourds. Si l’Audi e-tron met en avant cette technologie, la primeur en revient à Lexus sur la berline ES vendue au Japon depuis octobre 2018.

Après de nombreuses années de présence sur des concept-cars, les systèmes de caméras et écrans en remplacement des rétroviseurs extérieurs commencent à être commercialisés. Ces dispositifs sont constitués de deux caméras à la place des rétroviseurs – les excroissances de chaque côté existent donc toujours mais sont fortement réduites en taille – et de deux écrans logés sur les panneaux de portes ou aux extrémités de la planche de bord, un endroit qui changera peu les habitudes des conducteurs.

Les avantages de cette solution sont nombreux. La réduction de traînée aérodynamique fait gagner environ 35 km d’autonomie au SUV électrique Audi e-tron. Lors de la présentation de son système Sightstream®, Valeo avait annoncé une baisse d’émissions de 1,3 g CO2/km (correspondant à 0,043 l d’essence / 100 km) sur les voitures thermiques. Le risque de casser un rétroviseur en croisant sur une route étroite ou contre un obstacle est éliminé, avantage particulièrement appréciable pour les poids lourds. Après traitement, les écrans fournissent une meilleure image qu'un miroir conventionnel dans certaines situations, par exemple de nuit, sous la pluie ou à la lumière directe du soleil où l’éblouissement est atténué. En outre, l’angle de captation des caméras est plus ouvert que celui des rétroviseurs ce qui supprime tout angle mort.

Les écrans sont logés sur les panneaux de portes droite et gauche de l’Audi e-tron


Sur le SUV Audi, l’image peut aussi changer selon les conditions de conduite, par exemple avec un champ de vision réduit sur autoroute afin que le conducteur puisse mieux estimer la vitesse des véhicules approchant par l’arrière, qui apparaissent plus gros à l'écran. Le conducteur n’a pas non plus à régler ses rétroviseurs puisque l’image ne dépend que de l’orientation des caméras. Les écrans tactiles lui permettent cependant de choisir la vue la mieux appropriée, par exemple des personnes préfèrent voir plus ou moins le côté du véhicule pour avoir une référence de positionnement de la rétrovision.

Les informations techniques concernant le système de l’Audi e-tron développé par l’équipementier espagnol Ficosa, ainsi que celui de la Lexus ES (Denso) et du Mercedes-Benz Actros (Bosch) seront présentées dans un prochain Focus tech.

Le rétroviseur intérieur va probablement subir le même sort

Le rétroviseur intérieur va probablement subir le même sort - solution à ne pas confondre avec les caméras de recul, qui n’ont qu’une courte portée. Le premier véhicule à recevoir cet équipement en série est la Cadillac CT6 en 2016, e conducteur pouvant basculer le rétroviseur conventionnel en mode écran. Cette rétrovision bénéficie d’un dispositif anti-éblouissement plus performant que les miroirs, d’une meilleure luminosité à la nuit tombante et d’une vue plus large à courte portée en marche arrière pour remplacer la caméra de recul.

Un autre intérêt en sa faveur est la taille de plus en plus souvent réduite de la lunette la présence de passagers sur la banquette ou d’objets sous le hayon qui limitent la visibilité par le rétroviseur conventionnel, la caméra étant placé à l’extrémité arrière du véhicule. Par ailleurs, la forme de carrosserie pourrait être plus aérodynamique sans la contrainte de rétrovision. Valeo avait présenté en 2017 le C-Stream, une caméra arrière qui projette l'image sur un plafonnier dirigé vers le conducteur, son avantage étant de réduire la fatigue oculaire car les yeux n’ont plus besoin du temps d'adaptation dû au passage d'une vision de près à une vision plus lointaine

Système XtraVue Trailer de Valeo

Valeo a en outre exposé au salon du CES de Las Vegas 2019 son système « XtraVue Trailer », un équipement inédit permettant à l’utilisateur d’une remorque ou d’une caravane de visualiser l’environnement se situant derrière son attelage. Le système fusionne les images des caméras situées à l’arrière du véhicule et à l’arrière de la remorque/caravane de sorte que le conducteur peut voir, sur un petit écran situé face à lui, tout ce qui se passe derrière son véhicule, comme si la remorque/caravane était devenue invisible.

L’homologation des systèmes de rétrovision par caméras, à la place des rétroviseurs extérieurs et intérieur, devrait se généraliser dans tous les marchés. Bien sûr, le bilan économique entre surcoût et prestations additionnelles donnera le tempo du déploiement de cette technologie.

  Yvonnick Gazeau
Haut de page