20 janvier 2004

PSA Peugeot Citroën rejoint le standard automobile AUTOSAR

PSA Peugeot Citroën a rejoint le 11 décembre 2003 le consortium AUTOSAR (Automotive Open System Architecture), dont l'objectif est la réalisation d'un standard international pour l'architecture électrique et électronique des véhicules, en partenariat entre constructeurs automobiles et équipementiers.

Ainsi PSA Peugeot Citroën adhère à un consortium réunissant déjà des constructeurs automobiles : BMW, Daimler-Chrysler, Ford, Volkswagen, Toyota et des équipementiers : Bosch, Continental et Siemens VDO.

Ce partenariat devrait permettre de spécifier et de fournir un standard d'architecture logicielle commun à tous les membres du consortium. Les domaines pris en compte comprennent l'électronique de carrosserie, des groupes moto-propulseurs, des trains roulants ainsi que les systèmes multimédias, la télématique et les interfaces hommes-machine.

Pour PSA Peugeot Citroën, cette adhésion à AUTOSAR s'inscrit dans sa stratégie de simplification-standardisation des fonctions électroniques. Le groupe compte ainsi réaliser d'importants gains tant en matière de coût que de temps de développement, et de nouveaux progrès en matière de fiabilité ou de robustesse des systèmes électroniques embarqués. En effet, à ce jour l'électronique véhicule correspond en moyenne chez PSA Peugeot Citroën à 20 % du prix de revient de fabrication d'un véhicule. Les projections sur de futurs projets automobiles verraient cette part augmenter considérablement si aucune action n'était entreprise pour créer des économies d'échelle, grâce à un partenariat global.

Selon le porte-parole d'AUTOSAR, M. Harald Heinecke, la participation de PSA Peugeot Citroën, en même temps que l'arrivée de Toyota, renforce la dimension internationale du consortium. AUTOSAR réunit à présent des partisans de ce nouveau standard d'architecture électrique et électronique pour les véhicules dans le monde entier.

Haut de page