19 février 2004

Tests de la nouvelle Mercedes Classe C en soufflerie climatique

La dernière génération de la Mercedes Classe C, qui sera lancée dans quelques mois, est passé en test grand froid dans la soufflerie climatique de l'institut de recherche et de tests pour véhicules routiers et sur rail à Vienne. Mercedes est le premier constructeur automobile à réaliser des tests en chambre climatique. Cet outil est habituellement utilisé pour les trains, les locomotives ou les bus avant leur mise en service.

Les tests de cette longue semaine, où étaient aussi conviés des spécialistes Bosch, étaient focalisés sur des comparaisons d'essuie-glaces équipés de différentes technologies et de mélanges de caoutchouc. Les ingénieurs ont simulé un voyage prolongé sur autoroutes sous une chute de neige et à une température de -15°C. Les ingénieurs ont ainsi pu connaître les limites du système d'essuie-glaces au niveau de la visibilité et du bruit.

Cette nouvelle soufflerie climatique à Vienne est un outil idéal pour les tests dans des conditions météorologiques extrêmes. Elle est capable de fournir une gamme de température de -50°C à + 60°C. La vitesse maximale du vent est de 300 km/h, et le niveau de pluviométrie est de 80 litres par m2. L'effet du soleil est simulé par un éclairage d'une puissance de 1000 Watts par m2, soit un niveau de chaleur supérieur à l'endroit le plus chaud de la terre.

Haut de page