21 mai 2004

Une BMW X5 hybride

BMW développe une version hybride du modèle X5. Un moteur électrique, intégré entre le moteur à combustion interne et la boîte de vitesses, vient en complément de puissance pendant l'accélération. Le couple de ce véhicule de recherche, lancé en 2003, atteint les 1000 Nm à bas régime et a réduit la consommation jusqu'à 15%.

Dans le futur, le professeur Burkard Göschel pense intégrer le moteur électrique et l'électronique de puissance dans la boîte de vitesses. Le poids additionnel et l'encombrement exigés pour le système seront ainsi réduits de manière significative. De même, les condensateurs de haute puissance seront placés dans les longerons latéraux.

Cependant, BMW pense que tous les concepts adaptés à l'électrification intelligente ne demeureront pas plus qu'une solution auxiliaire pour le moteur à combustion interne : " BMW a sensiblement réduit la consommation et les émissions dans ses moteurs Diesel depuis quelques années, tout en augmentant simultanément les performances et le couple. Concernant le moteur à essence, la commande par distribution variable Valvetronic a permis à BMW de réaliser des améliorations comparables. À l'avenir, l'introduction de l'injection directe à jet orienté et le développement de la combustion à mélange pauvre leur permettront d'approcher le niveau de consommation des moteurs Diesel modernes ".

A plus long terme, l'hydrogène est encore considéré comme le carburant à plus grand potentiel en tant qu'énergie de mobilité. Les spécialistes BMW travaillent sur le moteur de combustion d'hydrogène, un rendement global de 50% est envisageable.

Haut de page