11 octobre 2004

La progression de l'équipement vitres latérales feuilletées

Initialement réservée aux pare-brise des véhicules, l'utilisation du verre feuilleté se développe depuis plusieurs années pour les vitres latérales et les toits en verre. Entre 2000 et 2004, le nombre de véhicules équipés de vitrage feuilleté a été multiplié par 4,5. 36 modèles bénéficient aujourd'hui d'un équipement vitrage feuilleté, dont les récentes Peugeot 407 et Citroën C4.

Composé de deux plaques de verre entre lesquelles s'insèrent un ou plusieurs intercalaires PVB (polyvinyl butyral), le vitrage feuilleté offre différents avantages en matière de sécurité et de confort. Ainsi, il réduit le risque d'éjection du véhicule et offre une résistance de 20 à 30 secondes contre les tentatives d'intrusion : de quoi prévenir les effractions et limiter le car-jacking. En outre, le verre feuilleté améliore le confort acoustique et thermique à l'intérieur du véhicule et lutte efficacement contre la dégradation des matériaux (bois, cuir, plastique) de l'habitacle en filtrant 95% des UV. Le verre feuilleté favorise également l'utilisation d'une technologie innovante : la vision tête haute, grâce à une variation de l'épaisseur du PVB. Les derniers développements devraient encore accroître sa pénétration automobile : faible épaisseur (4mm) pour réduire le poids, insertion d'une couche d'absorption supplémentaire du bruit et possibilité d'utiliser du verre trempé.

Haut de page