10 décembre 2004

L'introduction du 2,7 V6 HDi dans la Peugeot 607 impose des modifications innovantes

La Peugeot 607 a dû subir une multitude de modifications pour recevoir le nouveau moteur 2,7 V6 HDi. Extérieurement, elle a été allongée de 30 mm. Mais c'est à l'intérieur que les modifications sont les plus impressionnantes.

L'implantation du moteur V6 HDi nécessité le développement d'un nouveau berceau. La volonté de proposer un haut niveau de confort a imposé le développement d'une nouvelle suspension moteur dite " en croix " et à biellettes verticales actives. Le pilotage en temps réel des biellettes anti-couples permet l'annulation des vibrations transmises à la caisse à bas régime et améliore ainsi sensiblement le confort acoustique et vibratoire.

Cette nouvelle suspension moteur a entraîné la création d'une traverse supplémentaire dite anti-couple sur le berceau, afin de fixer la biellette verticale avant. D'autre part, la traverse de direction est renforcée et évolue dans sa forme. Cette traverse sert d'ancrage à la biellette verticale active arrière et sa nouvelle forme en " chapeau de gendarme " permet le passage de l'échappement sous le berceau. Enfin, la traverse avant est modifiée pour pouvoir intégrer la nouvelle cassette de refroidissement bi-GMV spécifique à ce moteur.

Pour rappel, le nouveau moteur 2.7l V6 HDi FAP, fruit du partenariat entre Ford Motor Company et PSA Peugeot Citroën, est un six cylindres en V ouvert à 60°, d'une cylindrée de 2 721 cm3 et développant une puissance de 150 kW et un couple de 440 Nm. La 607 V6 2.7 l HDi FAP est équipée de la nouvelle boîte de vitesses automatique AM6 développée par AISIN.

Légende du schéma (cliquez sur le schéma pour l'agrandir) :
- A : Traverse inférieure avant (support du radiateur)
- B : Traverse avant anticouple
- C : Traverse de direction en chapeau de gendarme
- D : Biellette active Arrière
- E : Biellette active Avant
- F : Support moteur Droit
- G : Support moteur Gauche

Haut de page