17 janvier 2005

Un habitacle coulissant amortisseur sur le concept car Volvo 3CC

La Volvo 3CC, dernière-née de la longue lignée des concept cars Volvo, montre une solution originale pour améliorer la sécurité sur les voitures de petit gabarit. Les ingénieurs ont mis au point un concept permettant une meilleure gestion des forces impliquées en cas de collision frontale.

La 3CC étant de petite dimension, les ingénieurs Volvo se sont trouvés confrontés au casse-tête qui consiste à ralentir et absorber les forces de collision entrantes en cas de choc frontal, en les concentrant dans une zone de déformation aussi courte que possible. Or, une voiture de petit gabarit, avec un bloc avant court, ne dispose que d'un espace de déformation très limité. En même temps, le mouvement de projection vers l'avant des occupants doit être retardé avec autant de douceur que possible.

Il résulte de la façon dont le mouvement de la voiture elle-même est retardé et de la longueur sur laquelle peuvent se mouvoir les dispositifs de retenue à l'intérieur du véhicule. Dans le cas d'un petit gabarit comme la 3CC, la zone de déformation de la voiture est restreinte. Pour compenser ce désavantage, il est nécessaire d'augmenter la distance de déplacement des dispositifs intérieurs. Cette méthode permet d'offrir un bon niveau d'amortissement en douceur des occupants malgré la petitesse de la zone de déformation. Il s'agit d'un système sophistiqué qui se base sur les mêmes principes que les systèmes classiques tels que le volant empilable et les ceintures de sécurité à limite de charge.

Ce raisonnement a permis de développer le concept Volvo Safety Ride Down Concept, une solution inédite qui consiste à faire glisser vers l'avant le siège, un peu comme un traîneau, au moment où le bloc avant se déforme. Ce mouvement est retardé par des amortisseurs de choc réglables qui ajustent l'effet amortissant en fonction de la force de la collision et du nombre et du poids des occupants. L'habitacle intérieur peut se déplacer jusqu'à 20 cm vers l'avant, ce qui rallonge d'autant la zone de déformation.

La partie coulissante de l'habitacle comprend les sièges avant et arrière et le panneau de plancher qui les sépare. De plus, le volant et la planche de bord amovible se déplacent eux aussi vers l'avant, créant de l'espace pour le conducteur. Les composants coulissants sont déverrouillés et les amortisseurs sont activés en cas de collision suffisamment violente pour déclencher les airbags. Les sièges coulissent vers l'avant ou l'arrière sur des rails. Ce système est également adapté aux collisions arrière, les sièges pouvant reculer de 7 cm environ, ce qui réduit l'impact des forces auxquelles sont soumis les occupants. L'habitacle intérieur coulissant facilite aussi l'accès au siège arrière. Il suffit d'appuyer sur un bouton sur le montant de la portière pour que tous les sièges coulissent vers l'avant.

" Le Volvo Safety Ride Down Concept représente un stade extrêmement prometteur dans notre recherche sur la sécurité ", déclare Ingrid Skogsmo, directrice de la sécurité chez Volvo Cars. " Nous avons beaucoup appris au cours des recherches. L'étape suivante pourrait être la mise au point de technologies à partir du stade de concept actuel ".

Haut de page