31 mars 2005

Développement de la suralimentation à double étage : l’eBooster de BorgWarner

Le downsizing est la grande tendance des moteurs thermiques pour réduire consommation et pollution. Après le développement du turbocompresseur à géométrie variable, la nouvelle orientation est la suralimentation à double étage, comme le prouvent les moteurs de la BMW 535d ou des prototypes Opel (2 turbos sur un 4 cylindres) et Mercedes (3 turbos sur moteur V6). L’intérêt de cette technologie est l’augmentation de la pression de suralimentation, mais aussi l’élargissement de la plage d’utilisation, particulièrement vers le bas régime. La difficulté est alors l’entraînement du turbo avec très peu d’énergie à l’échappement.

BorgWarner Turbo Systems, spécialiste de la suralimentation, propose une nouvelle solution : la suralimentation à assistance électrique eBooster. Il se compose d’un compresseur centrifuge à entraînement électrique. Il peut être monté soit en amont ou en aval du turbocompresseur. Contrairement à un turbocompresseur à assistance électrique, ce système fonctionne comme le montage en série de deux machines centrifuges à double étage. Ceci permet d’additionner la compression des deux groupes de suralimentation. En outre, l’eBooster et le turbocompresseur représentant deux éléments distincts, ce positionnement réduit la charge thermomécanique sur les composants électriques et électroniques par rapport à celle des turbocompresseurs à assistance électrique.

Les ingénieurs BorgWarner travaillent maintenant au raccordement de l’eBooster à la structure actuelle du moteur. Ils se concentrent aussi sur le développement d’une solution s’adaptant à la tension de bord de 12 V. Le nouveau système de suralimentation devrait faire son entrée sur le marché à compter de 2008/2009.

Haut de page