3 juin 2005

Nouveau matériau composite à base de plante d’alfa

Les constructeurs automobiles diversifient l’utilisation des matières, que ce soit à but écologique (recyclage), économique ou esthétique. Après le composite issu de plante d’abaca (fibre de banane) utilisé pour le compartiment de la roue de secours de la Mercedes Classe A, un fournisseur marocain, la société Fibromaroc, propose le développement d’une matière à base d’alfa. Cette graminée de type ligneuse, dite fibre longue, aujourd’hui utilisée dans la fabrication de cordes et d'espadrilles, pourrait aussi devenir une nanofibre végétale.

La préparation de l’alfa demande cependant un long procédé de traitement. Cette plante subit un trempage à l'eau dans pour un rouissage d’environ une semaine", puis triage et nettoyage. L’alfa est ensuite traitée au laminoir pour être étirée. Le dernier passage est effectué au peigne, 1 à 5 passes selon la demande de grammage du client final.

Haut de page