14 juin 2005

SUV hybride Lexus RX400h : un rapport performances/consommation/pollution imbattable

Si les SUV sont reconnus pour leur confort, leur habitabilité et leurs aptitudes tout chemin, ils sont aussi décriés pour leur niveau de consommation élevé, allant de pair avec la pollution. Le Lexus RX400h est le premier SUV qui bat en brèche cette tendance. Muni d’un puissant moteur V6 de 155 kW/211 ch, il ne consomme pas plus qu’un Toyota RAV-4, soit 8,1 l/100 km en cycle mixte, ceci grâce à un dispositif de récupération de l’énergie inspiré de la fameuse Toyota Prius.. Moteur V6 et moteurs électriques fournissent une puissance totale de 200 kW/272 ch, disponible sur une large plage de vitesse et offrant une accélération de 0 à 100 km/h en seulement 7,6 s.

Une comparaison avec la concurrence met en évidence l’apport de l’hybridation sur les performances, les niveaux de consommation et d’émissions de CO2. Face au BMW X3, plutôt qu’au X5 qui offre une plus grande habitabilité, le Lexus hybride est légèrement moins rapide mais accélère plus fort. C’est là même un de ses atouts : 7,6 secondes de 0 à 100 km/h. La consommation est par contre sans contestation en faveur du RX400h. Il consomme en effet 3,1 litres /100 km de moins que le concurrent essence et 1 litre de moins que le diesel. Les émissions de CO2 sont aussi largement favorables une fois encore au modèle hybride, 192 g/km, moins de 34% et 21% respectivement par rapport à ses concurrents essence et diesel.

Malgré un premier prix d’environ 56 000 euros, soit nettement au-dessus de la concurrence, ces atouts seront-ils suffisants pour assurer son succès ? La réponse ne se joue peut-être pas au niveau du prix, mais sur les bilans consommation et pollution. Ce qui est sûr, c’est que le groupe Toyota a pris une bonne longueur à la concurrence tant sur le plan technologique que sur celui de l’image de marque. Un véhicule de référence qui, espérons-le, sera vite imité.
Voir notre dossier : Lexus RX400h : un SUV au rapport performances/consommation/pollution imbattable.

Haut de page