21 juin 2005

Le premier common-rail piézo à 1800 bars est signé Denso

Dans la course menée à la performance par les spécialistes de l’injection diesel, la compétition est acharnée et chaque coup technologique porté par l’un impose une réplique des autres compétiteurs. Bosch a été le premier à commercialiser le common-rail et a déjà annoncé une multitude d’améliorations (voir notre actualité du 10 juin 2005). Chez les concurrents, le common-rail a aussi vu l’arrivée de la commande piézo-électrique par Siemens et la pression d’injection passée de 1600 à 1800 bars par Denso. Ce dernier abat une nouvelle carte de son jeu en lançant un injecteur cumulant les deux dernières évolutions.

Le moteur 2.2 de 177 ch/130 kW Toyota Avensis D-Cat, le premier à filtre à particules et catalyseur DeNOx, est ainsi équipé d’injecteurs piézo-électriques sous 1800 bars. Denso annonce un temps d’ouverture de 0,1 milliseconde. Il faut aussi noter que la post injection pour la régénération du D-CAT n’est pas réalisée par les 4 injecteurs, mais par un cinquième placé en sortie de culasse. Ce moteur fera d’ailleurs l’objet d’un prochain dossier tant il est innovant.

Haut de page