17 août 2005

LuK fête les 20 ans du volant moteur bimasse

Il y a 20 ans, LuK inaugurait le premier double volant amortisseur (DVA) en grande série en Europe. Le DVA permit, pour la première fois, de filtrer les vibrations de torsion dans la chaîne cinématique qui génèrent des bruits de grenaille au niveau de la boîte de vitesses et des bourdonnements de caisse, assurant ainsi un meilleur confort. Bien que conçu à l’origine pour les motorisations essence, notamment pour BMW, le DVA est aujourd’hui couramment utilisé sur les moteurs les plus divers, y compris les diesels et les faibles cylindrées. En Europe, près d’une automobile sur quatre est équipée de cette technologie.

Le principe de fonctionnement est simple : tout est dans la scission en deux parties de la masse du volant moteur traditionnel. L’une des deux parties est toujours associée au moment d’inertie du moteur, l’autre partie en revanche augmente l’inertie de la boîte de vitesses. Les deux masses désaccouplées sont reliées par un système de ressort/amortisseur. Les vibrations de rotation du moteur sont ainsi amorties.

Toutefois, le double volant amortisseur continue d’évoluer ! « Nous optimisons sans cesse le double volant amortisseur à l’aide de nouvelles innovations et de mises au point supplémentaires et nous l’adaptons aux exigences toujours croissantes en matière de technologie de transmission », souligne Jürgen Kroll, Responsable de la Gamme de Produits DVA chez LuK. « Plus de 33 millions de doubles volants amortisseurs ont été fabriqués depuis 1985 et, grâce à notre usine récemment inaugurée en Corée, nous sommes convaincus de pouvoir étendre cette réussite à l’Asie. »

Haut de page