13 septembre 2005

Audi présente le SUV Q7 en version hybride

L’Audi Q7 hybride est motorisé par le V8 FSI 4.2 à injection directe d’essence de 257 kW (350 ch) et 440 Nm de couple associé à un moteur électrique produisant 32 kW (44 ch) et 200 Nm. Cette association permet au Q7 hybride de couvrir le 0 à 100 km/h en 6,8 s et d’accélérer de 80 km/h à 120 km/h en 7 s. Le Q7 hybride pèse 2 410 kg et consomme 12 l/100 km en moyenne, soit 13% de moins que la version V8 4.2 FSI de série.

D’une faible puissance comparée à celle du thermique, le moteur électrique est placé entre le V8 et le convertisseur de couple. Il tire son énergie d’un système de batteries installé sous le plancher du coffre à l’arrière du véhicule. L’augmentation de poids est de 140 kg, soit 7% en plus.

Le moteur électrique permet au véhicule de rouler à une vitesse de 30km/h durant 2 kilomètres de façon autonome et silencieuse. En outre, il recycle l’énergie produite au freinage ainsi que celle produite en descente pour recharger la batterie. Une fois celle-ci déchargée, le moteur essence prend le relais pour la recharger. En circulation urbaine lorsque l’énergie récupérée est plus importante, le véhicule hybride voit sa consommation d’essence réduite pour un meilleur rendement.

Il faut rappeler que l’Audi Q7 est construit sur la plateforme des VW Touareg et Porsche Cayenne, ce dernier étant aussi attendu en version hybride.

Haut de page