28 septembre 2005

Bientôt une suspension active chez Monroe-Tenneco

Le marché de la suspension semi-active est en plein essor. Pour preuve, le succès des systèmes CDC de Sachs (voitures hauts de gamme, mais aussi des modèles de plus grande diffusion comme les Opel Astra, Zafira et Vectra) et CES de Monroe (Volvo Four-C ou Audi A6). Par contre, côté suspension totalement active, seul Mercedes utilise le système ABC.

Le spécialiste de l’amortisseur Monroe proposera bientôt lui aussi une suspension active. Elle sera composée d’amortisseurs équipés d’une double vanne CES recevant l’énergie d’une pompe hydraulique. Ses avantages sont l’amélioration à la fois du confort en filtrant mieux les mouvements de la caisse et de la tenue de route en optimisant le contact du pneu sur le sol.

Le nom commercial est déjà arrêté, Pink Noise Road, et son application devrait trouver écho dans les véhicules lourds hauts de gamme en raison du prix, mais aussi de la consommation d’énergie qu’elle entraîne.

Haut de page