22 novembre 2005

Behr développe une admission réduisant la pollution

Behr a présenté une admission prototype capable de réduire les émissions de gaz polluants HC, CO et NOx. Le système appelé ATM (Air Temperature Management) gère la température de l’air d’admission en contrôlant à la fois l’intercooler eau/air, le dispositif EGR refroidi et le système de refroidissement moteur.

« L’air d’admission pourra être réchauffé ou refroidi suivant les conditions d’utilisation, avec un impact sur la température de la combustion. » a annoncé Eberhard Pantow, responsable des développements avancés de la division Produit de refroidissement moteur du groupe Behr. « Il y a une corrélation exponentielle entre la formation d’oxyde d’azote et la température de combustion. Abaisser cette dernière de 10 °C génère une baisse de 10% de NOx. Les émissions de HC et de CO, qui sont produites en grande quantité lors des démarrages à froid ou en période Stop-&-Go, pourront aussi être réduites. ». Une élévation provisoire de l’air d’admission abaisse aussi la consommation lors de la régénération des filtres à particules.

Behr pense ainsi offrir aux motoristes un dispositif attractif les aidant à passer la future norme Euro 5.

Haut de page