9 décembre 2005

Boîte de transfert spécifique pour la future Audi Q7

La nouvelle Audi Q7, SUV présenté au dernier Salon de Francfort 2005, reprend les bases techniques de sa cousine, la Volkswagen Touareg, mais pas sa transmission. La boîte de transfert a en effet laissée de côté le répartiteur multidisques pour un autobloquant de type TORSEN cher à la marque aux anneaux.

BorgWarner a assuré son développement en suivant un cahier des charges spécifique demandé par Audi. Ainsi, la répartition avant/arrière est inhabituelle, 42%/58%, donnant au Q7 une prépondérance de propulsion. Pour atteindre la répartition différente du couple, la pignonnerie du différentiel Torsen est épicycloïdale. Le couple arrive dans le porte-satellites via l’arbre d’entrée. Puis, il est réparti vers l’essieu arrière via la couronne, le planétaire central et l’arbre de transmission. Le couple restant est envoyé au pignon solaire pour être transmis à l’essieu avant via une chaîne. En cas de patinage sur les roues avant ou arrière, le Torsen bloque le différentiel et attribue plus de couple au côté du véhicule profitant de la meilleure adhérence. Le Torsen peut transférer mécaniquement de 16 à 80% du couple vers l’avant, de 0 à 100% avec une intervention électronique.

La boîte de transfert 44-30 est bien sûr compatible avec d’autres systèmes d’aide à la conduite, tels que l’ABS, l’ESP et l’ETC. Elle équipe aussi la nouvelle Audi RS4.

Haut de page