20 décembre 2005

Volkswagen Race Touareg 2 au Dakar 2006

C’est avec un Race Touareg perfectionné que Volkswagen s’alignera au Dakar 2006. «Avec le Race Touareg 2, nous avons perfectionné à tous les niveaux un concept qui a déjà fait ses preuves. La nouvelle voiture profite de l’expérience acquise au cours des deux années passées dans les rallyes des déserts.» déclare Kris Nissen, le directeur de Volkswagen Motorsport.

Sans avoir touché aux principes de la construction, le châssis tubulaire qui, avec son poids d’environ 300 kilogrammes, est le principal élément porteur, a été allongé au niveau du poste de conduite. Les occupants gagnent ainsi de la place, alors que l’empattement allongé se traduit par une meilleure stabilité. Les porte-à-faux sont sensiblement réduits. «L’angle d’attaque plus important tant à l’avant qu’à l’arrière améliore encore les capacités de franchissement du véhicule en tout terrain», tient à souligner Weidl.

Les motoristes du département de développement ont revu de nombreux éléments du cinq cylindres en ligne TDI à injecteurs-pompes Bosch. Ainsi, ils ont procédé à des modifications mécaniques, telles que par exemple le graissage à carter sec, mais aussi à une nouvelle adaptation thermodynamique au système de suralimentation par turbocompresseur et à son réglage. Grâce au nouveau système de suralimentation à deux étages, le diesel de course est plus facile à conduire. A bas régime, un petit turbocompresseur haute pression assure la compression tout en garantissant une excellente réponse, alors qu’à régime élevé, un grand compresseur basse pression fournit la pression de suralimentation. A des régimes compris entre 1800 et 3000 tr/mn, une valve de dérivation asservie à la charge gère la suralimentation à deux étages. La plage d’utilisation s’étend de 1800 à 4500 tr/mn.

Haut de page