17 janvier 2006

Peugeot 207, nouvelle compacte de l’ère « choc piéton »

La nouvelle Peugeot 207 est la plus récente des voitures du segment inférieur homologué depuis l’entrée en vigueur de la norme européenne « choc piéton » le 1er octobre dernier. Il est alors intéressant de voir comment le sujet a été traité. Pour rappel, les Citroën C6 et Jaguar XK ont dû avoir recours au capot actif, faute d’espace suffisant entre le celui-ci et le volumineux moteur.

Ce n’est apparemment pas le cas pour la nouvelle Peugeot 207 qui, il est vrai, se contentera de moteurs 4 cylindres. La préservation des membres inférieurs est confiée à un absorbeur souple intégré au bandeau de pare-chocs en partie haute. Une poutre piéton, en matière composite avec absorbeurs intégrés, sert à repousser la jambe pour éviter les traumatismes du genou.

Le sous-capot a été étudié afin d’assurer un espace important entre le capot et les éléments mécaniques. Cette « zone de survie » permet d’amortir la tête qui peut s’enfoncer sans heurter de point dur. Enfin, dans le même esprit, les projecteurs sont dotés de fixations « fusibles » qui autorisent leur descente sous le capot en cas de choc.

Haut de page