23 janvier 2006

TRW présente de nouvelles avancées d’aides à la conduite

L’équipementier américain, spécialisé en dispositifs de sécurité passive et active, poursuit le développement de nouveaux systèmes d’aide à la conduite. Ainsi, son système de maintien latéral, concurrent de l’AFIL commercialisé par Citroën, fera appel non pas à des capteurs de lecture des bandes blanches au niveau du pare-choc, mais à une caméra lisant celles-ci plus en avant. L’avantage est une meilleure anticipation d’un éventuel franchissement de la ligne blanche. TRW argumente aussi un autre point fort de son système : en cas de marquages au sol effacés, ou difficilement visibles en raison de la pluie ou de la nuit, voire absents, le dispositif serait capable de créer des lignes virtuelles grâce à la reconnaissance de l’environnement et à un calculateur puissant d’algorithmes. L’environnement détectable serait les murets, rails de protection, voitures et camions des autres voies, voire même les trottoirs.

Autre avancée technologique, le régulateur de vitesse automatique ACC propose la fonction « Follow to Stop ». Cette évolution permettra à l’ACC de suivre le véhicule qui précède et de provoquer, si nécessaire, son arrêt complet. Par ailleurs, une évolution vers le « Stop & Go » sera bientôt disponible et permettra à la voiture de s’adapter à un trafic discontinu en accélérant dès que le véhicule qui précède commence à avancer. Le dispositif utilise le radar longue portée ACC à 77 GHz complété d’au moins un capteur radar courte distance de 24 GHz, fournissant ainsi un champ de vision complet. Une future version du radar, développé par la filiale française AutoCruise, remplira ces fonctions sur la seule fréquence de 77 GHz.

Haut de page