3 mars 2006

Goodyear équipera ses pneus d’une puce (RFID)

En compétition automobile, le temps est le principal adversaire. La National Association of Stock Car Auto Racing (NASCAR), organisation américaine de sport automobile, souhaitait plus d’équité entre les concurrents lors des compétitions. Pour répondre à sa demande, Goodyear lui a proposé une micro-puce d’identification du pneumatique par fréquence radio (RFID). Elle permet de suivre chaque pneu, du site de production au circuit, mais également jusqu’à son retour chez Goodyear après la course. Cette technologie, qui a fait ses preuves sur les circuits, est désormais disponible pour équiper les pneumatiques des véhicules de tourisme.

« Le fonctionnement de la NASCAR ressemble, à moindre échelle, à celui de l’industrie automobile », indique Steve Roth, Directeur Systèmes Véhicules & Développement de Goodyear. « La NASCAR en réunit toutes les composantes, la fabrication, la distribution, le stockage et la livraison au client. La collaboration avec la NASCAR sur la technologie RFID nous permet d’anticiper, à une échelle réduite et avant son lancement sur le marché, toutes les difficultés que nous serions susceptibles de rencontrer. »« Grâce au soutien de la division Compétition de Goodyear, nous pouvons appliquer rapidement les améliorations et ainsi optimiser le processus dans son ensemble », ajoute Steve Roth. « Désormais, Goodyear peut tirer tous les enseignements de son expérience en course pour satisfaire aux exigences des constructeurs automobiles. Les avantages à long terme pour ces constructeurs pourraient se résumer ainsi : disposer du bon pneu dans la bonne usine au bon moment », précise Steve Roth. « De plus, les constructeurs automobiles peuvent utiliser la technologie RFID pour optimiser la logistique des pneus dans leur processus de production. Disposer du bon pneu sur la bonne roue, elle-même adaptée au véhicule, pourrait permettre de réduire de précieux contrôles qualité », conclut Steve Roth.

La micro-puce RFID ouvre de nouvelles perspectives. Elle peut, en effet, mémoriser la marque du pneu, sa dimension, son poids, son indice de vitesse et ses caractéristiques. Elle peut interagir avec d’autres systèmes du véhicule pour accroître la performance des freins ABS, du contrôle de traction et du contrôle de stabilité du véhicule.

Pour Goodyear, la technologie RFID n’est que la première étape de nombreux développements technologiques à venir. Le groupe travaille actuellement sur un système de surveillance de la pression des pneus, une intégration pneu/véhicule, le développement d’un détecteur dernière génération dans le cadre d’alliances stratégiques conclues avec Siemens VDO Automotive, TRW, et le laboratoire de recherche avancée, Sandia National Laboratory. Ces alliances permettent de développer de nouvelles technologies.

Haut de page