9 mars 2006

Étude de la température virtuelle dans un cabriolet Mercedes SLK

Le constructeur Mercedes a développé un procédé innovant pour optimiser le confort thermique des passagers d’un cabriolet. Grâce à la CAO, il est possible de calculer la température autour des occupants des futurs véhicules, de même que la distribution d’air en condition de roulage, sous différentes conditions météorologiques.

La mise au point du modèle de calcul a été réalisée après toute une série de mesures réelles recueillant les impressions des occupants du véhicule. Les experts ont par exemple trouvé que, durant l’été, 80% des personnes testées préfèrent avoir une sensation de température entre 19 et 28 °C pour les bras et le torse et entre 23 et 27°C pour les jambes et les pieds. Sont pris ainsi en compte 14 zones d’un humain, son sexe et sa circulation sanguine, de même que la vitesse du véhicule ou l’ouverture de la capote du cabriolet. Toutes ces données ont permis le développement du logiciel appelé TIM (Thermo-physiological Interior Model).

Il faut aussi rappeler que le cabriolet Mercedes SLK dispose du système AIRSCARF de chauffage de la nuque. Par simple pression sur une touche, un flux d'air tempéré s'échappe des buses d'aération aménagées dans les appuie-tête et vient envelopper la nuque, le cou et la tête des occupants.

Haut de page