5 avril 2006

Renault inaugure le pôle CEM dédié aux tests de compatibilité électromagnétique

Renault vient d’inaugurer au Centre Technique d’Aubevoye un bâtiment spécialisé dans l’étude de compatibilité électromagnétique des véhicules, le "pôle CEM". Cette entité regroupe les moyens de validation des équipements électroniques des véhicules. Avec le développement de l’électronique embarquée, son objectif est triple : s'assurer de l'immunité des véhicules face aux perturbations électromagnétiques extérieures, contrôler les ondes émises par les véhicules, et enfin mesurer les performances de rayonnement des antennes radio. Ces études prolongent les travaux entrepris depuis 20 ans par Renault en matière de compatibilité électromagnétique (CEM). Le pôle entrera en activité en mai 2006 avec des applications sur la remplaçante de Laguna.

Le pôle CEM regroupe sur une superficie de 1 800 m2 les dernières technologies en matière de compatibilité électromagnétique. Le bâtiment comporte trois cages de Faraday réunies autour d’un poste de contrôle à distance. Ces chambres ont été conçues pour ne subir aucune perturbation électromagnétique extérieure. Unique au monde, la chambre radiofréquence est dédiée aux mesures de performances de rayonnement des antennes. Elle intègre une arche de 12 mètres de diamètre, composée de 132 sondes hautes et basses fréquences. Elle permet de réaliser des diagrammes 3D dans un délai de deux heures comparés aux modèles 2D réalisés auparavant en deux jours. Dans la chambre « immunité », la résistance électromagnétique des véhicules est testée dans des conditions extrêmes. Placés sur un banc à rouleaux simulant les conditions réelles de conduite, les véhicules sont soumis aux champs électromagnétiques d’antennes générant plus de 100 V/m sur des fréquences de 100 kHz à 3 GHz (3). Inversement, la chambre « mutisme » permet de mesurer les émissions issues du véhicule et de ses équipements électroniques, en s’isolant des rayonnements externes.

Haut de page