24 avril 2006

Siemens VDO commercialisera un régulateur adaptatif LIDAR en 2008

Siemens VDO met actuellement au point le système « pro.pilot », un réseau de systèmes d’aide à la conduite devant améliorer le confort, l’agrément, la sécurité des automobilistes et les prévenir d’un risque d’accident. Ce système global utilisera un régulateur de vitesse adaptatif ACC à technologie LIDAR.

Alors que tous les ACC actuellement commercialisés utilisent un détecteur radar, il est étonnant de voir Siemens VDO prendre la direction du capteur LIDAR (LIght Detection And Ranging, détection et télémétrie par la lumière). Les deux technologies ont chacune leurs avantages… et leurs défauts. Le Radar peut être caché derrière la calandre et est capable de détecter toutes sortes d’objets, même non métalliques. Quant au LIDAR, sa zone de surveillance serait plus large et il aurait la capacité de détecter la pluie, le brouillard, la neige et les projections d’eau. Siemens utilisera cette dernière caractéristique pour accroître la distance qui sépare le véhicule de celui qui le précède en cas de mauvais temps.

Le capteur LIDAR mis au point par Siemens VDO est constitué d’émetteurs infrarouges, d’une photodiode servant de récepteur pour les faisceaux de lumière infrarouge invisible, ainsi que d’un système électronique d’analyse. Ce capteur mesure en continu le temps de propagation des rayons infrarouges émis.

Siemens VDO a pour objectif de proposer ses systèmes d’aide à la conduite sur des véhicules de grande diffusion en raison de leur coût beaucoup moins important que ceux à détection radar. Le régulateur LIDAR est annoncé sur de nouveaux modèles d’automobiles de gammes compacte et moyenne dès 2008.

Haut de page