4 mai 2006

Le groupe de travail « GM, DaimlerChrysler, BMW » dévoile sa technologie hybride bi-mode

Afin de contrer l’avance technologique et commerciale de Toyota sur les véhicules hybrides, les constructeurs GM, DaimlerChrysler et BMW avaient annoncé une coopération dans ce domaine en septembre dernier. Le groupe de travail présente dès à présent leur vision de l’hybride, une version qui serait plus performante que celle du japonais.

Le produit est composé de deux chemins de transmission, chacun étant privilégié ou les deux associés selon l’utilisation du véhicule. Le premier mode est une transmission électrique variable continue ECVT, du même principe que celle de la Toyota Prius. Elle offre l’avantage d’une meilleure utilisation du moteur thermique, ainsi que d’un bon confort de conduite. Le second mode fait appel à un système de pignons à 4 rapports, type de transmission 20% moins consommateur que le premier. Six modes de fonctionnement sont disponibles en fonction des besoins du véhicule : démarrage, vitesse stabilisée, niveaux d’accélération ou freinage régénératif.

Le concept bi-mode permet aussi un montage sur un éventail plus large de véhicules, particulièrement avantageux sur des véhicules très exigeants en puissance, dont les gros moteurs doivent assurer de fortes capacités de remorquage, monter ou transporter de lourdes charges.

Le « Centre de Développement Hybride GM, DaimlerChrysler et BMW » développe l’ensemble du système hybride et chacun de ses organes : moteurs électriques, électronique hautes performances, câblages, gestion de la puissance et boîtiers de gestion du système hybride. De plus, il sera responsable de l’intégration du système et de la gestion de projet.

Haut de page