29 mai 2006

Injecteurs piézoélectriques Siemens VDO pour moteur essence

La technologie d’injection piézo-électrique de Siemens VDO équipe le nouveau moteur biturbo de BMW présenté au dernier Salon Automobile de Genève. Il permet de réaliser jusqu’à 20 % d’économie de carburant grâce à la multi-injection en charge stratifiée. La production en série débutera à l’automne prochain. Il faut rappeler que Siemens VDO avait ouvert la voie en matière de technologies d’injection piézo-électrique avec le démarrage de la production de sa première génération d’injecteurs piézo pour moteurs Diesel en 2000.

Les injecteurs piézo-électriques offrent une plus grande rapidité, davantage de précision et plus de possibilités de réglage que les technologies d’injection directe essence à commande électro-magnétique. Ces progrès sont possibles en raison de la précision du pilotage et de la rapidité de commutation des actionneurs piézo-électriques mis au point par Siemens VDO. En outre, ces actionneurs sont utilisés en parallèle avec une pompe à haute pression nouvellement conçue, qui achemine le carburant jusqu’à la rampe d’injection à une pression pouvant atteindre 200 bars. De plus, les nouveaux injecteurs piézo-électriques permettent un fonctionnement en charge stratifiée à des régimes et à des charges de moteur plus élevés.

La stabilité des caractéristiques du jet de carburant des injecteurs piézo-électriques et la finesse des gouttelettes de carburant vaporisées, alliées à la possibilité de réaliser des injections multiples, correspondent parfaitement aux conditions requises pour une combustion à jet dirigé à charge partielle. Lors du processus de combustion, le carburant est directement injecté dans la chambre de combustion avec une pression maximale afin de mieux tirer parti de l’essence et permettre ainsi d’obtenir un mélange inflammable seulement à proximité immédiate de la bougie d’allumage. La combustion à jet dirigé ne serait pas possible sans la technologie piézo, car une injection précise et constante doit être dirigée autour de la bougie d’allumage. Les injecteurs piézo-électriques sont capables d’injecter jusqu’à quatre doses de carburant de tailles différentes dans la chambre de combustion au cours d’un cycle.

Haut de page