26 juin 2006

Filtre à particules 3me génération proposé par Rhodia et Inergy

Le groupe PSA avait été le premier constructeur à commercialiser le filtre à particules autonettoyant (FAP) pour véhicules diesels en 2000. Le chimiste Rhodia fournissait alors le produit Eolys permettant d’abaisser la température de combustion des particules à 450°C. Ce spécialiste présentait au Challenge Bibendum 2006 la 3me génération du système de gestion.

L’évolution majeure est un meilleur contrôle de la quantité injectée. Résultat : alors que le système demandait un nouveau remplissage de 5 litres après 80 000 kilomètres d’utilisation, la 3me génération ne demandera que 1,7 litres pour 240 000 km, soit pratiquement la vie du véhicule.

L’abaissement du volume consommé permettra aussi la fabrication d’un système moins encombrement. Le réservoir d’Eolys, actuellement de placé sous le réservoir de gazole, pourra désormais se loger le long de la gaine de remplissage en carburant. De plus, un accès verrouillé, accessible depuis la trappe à carburant, réduira les temps d’intervention du service Après-vente. Le nettoyage du FAP sera aussi repoussé à 240 000 km, au lieu de 120 000 km aujourd’hui.

Rhodia annonce donc que son FAP additivé sera sans entretien, sans présenter la surconsommation générée par son concurrent, le FAP imprégné. Le chimiste précise aussi que cette technologie sera particulièrement adaptée aux futurs véhicules diesels hybrides en raison de son plus faible besoin en température.

Cette innovation sera présentée plus en détail dans le dossier du 1er juillet consacré au Challenge Bibendum Michelin 2006.

Haut de page