19 août 2006

Audi inaugure la première tranche de sa nouvelle soufflerie climatique

Audi investit plus de 10 Millions d’euros dans sa nouvelle soufflerie climatique. Ce tunnel des tests en conditions réelles dans des températures allant de +55°C à -40°C. Elle permet aux développeurs de tester les performances des différents circuits de refroidissement (huile, moteur…) ou de l’habitacle, mais aussi de d’analyser le comportement de différents systèmes dans des conditions extrêmes.

Pour être en mesure de tester les véhicules dans des conditions les plus proches possibles de la réalité, les ingénieurs ont conçu un soleil artificiel délivrant plus de 1200 watts par mètre carré. Autre fonction, un système de simulation de pluie et de brume permettra des mesures telles que les salissures des vitres de porte ou la résistance des balais d’essuie-glaces. Un banc spécifique à double axe, délivrant chacun 150 kW (204 ch), intégrera les tests des véhicules quattro. En association avec les différentes chambres de conditions climatiques et le simulateur de neige, actuellement en cours de préparation, des résultats identiques à ceux enregistrés en conditions réelles peuvent être enregistrés.

La soufflerie climatique appartient au centre de soufflerie d’AUDI AG à Ingolstadt. Le centre de souffleries se compose de 3 tunnels étendus sur 6000 m2 de superficie dans lesquels 51 personnes sont employées. En plus des véhicules de la marque, la soufflerie recevra aussi des voitures de sports. Pour l’anecdote, elle a même accueilli les skieurs des équipes nationales Allemande, Suisse et Suédoise pour peaufiner leurs techniques aérodynamiques.

Haut de page